Coiffures et confidences au Théâtre Michel (critique théâtrale)



La pièce "Coiffure et confidences" rencontre un tel succès que les représentations ont repris au Théâtre Michel.

Imaginez ce qui peut se raconter dans un salon de coiffure en province, à Paimpol exactement. Imaginez 6 femmes sur scène et vous aurez déjà une idée de ce qui peut bien se tramer.
"Thérèse Beauty", est le nom du salon tout rose où nous allons voir évoluer durant 1 h30, les comédiennes.

La pièce se situe dans les années 80, et la décoration, ainsi que les costumes, ont bien été pensés, le moindre petit détail est présent :  du magazine, aux bigoudis, du peigne, au sèche-cheveux, et nous sommes de suite dans l’esprit de cette décennie.

Les actrices, suivant les différents tableaux, nous proposent des vêtements qui nous replongent 30 ans en arrière.
"Coiffure et confidences" est une pièce enlevée, sans temps mort, dynamique, drôle, sincère,  touchante et délicate quoique l’on puisse penser.

On parle du quotidien, des maris, des enfants, du temps, mariage, maladie, de leur vécu, de leurs ennuis, mais surtout pas de politique. Elles s’épanchent sur leur vie en général et des soucis journaliers, et bien plus avec le temps qui passe.

Lorsque l’une d’entre elle a un problème, les autres sont là pour la soutenir. On sent de la solidarité, et bien que certaines n’aient pas les mêmes idées, et qu’elles ne soient pas de la même classe sociale, un respect mutuel est instauré.

Imaginez 6 pipelettes, pas toujours ensemble sur scène, où chacune y va de son idée. Ça se chamaille, ça rigole, mais les émotions sont toujours omniprésentes, et on sent que ces femmes se respectent et s’aiment beaucoup. Je pense qu’il en est de même pour les comédiennes, car leur connivence transpire sur scène.
J’adore la phrase « Thérèse Beauty bonjour. Que puis-je faire pour votre tête ? », que répète 2 ou 3 fois la patronne du salon de coiffure lorsqu’elle décroche le téléphone.

Les actrices sont toutes formidables bien qu’ayant des rôles bien différents.  J’ai beaucoup apprécié le jeu de Sandrine Le Berre un peu nunuche, avec une voix tellement reconnaissable. Elle nous fait rire bien souvent avec ses répliques.
Le passage où la patronne, interprétée par Marie-Hélène Lentini, explique comment l’on prend du plaisir, est absolument hilarant. Elles sont toutes géniales, et si l’une manquait à l’appel, la pièce ne serait plus la même car elles sont complémentaires.
Cette comédie adaptée par Didier Caron, et mise en scène par Dominique Guillo, est tirée du texte américain "Steel Magnolias" de Robert Harling. Cette oeuvre a fait l’objet d’un film avec Julia Roberts, SallyField et Shirley MacLaine qui avait pour titre « Potins de femmes ».

On sourit beaucoup avec cette pièce, on rit, mais on  s’émeut et on s’attriste car elle a du fond malgré les jacasseries de ces femmes. Beaucoup de fond même....
6 portraits de femmes toute différentes et pourtant si proches. Un beau moment théâtral avec une équipe de comédiennes soudées. Une pièce où vous ressortez avec la tête bien décapée.
COIFFURE ET CONFIDENCES
Ré-ouverture du salon et ce jusqu'au 24 avril 2016
Théâtre Michel  
38, rue des Mathurins
75008 Paris
Du mercredi au samedi à 21 h
Matinée le samedi et dimanche à 16 h 15
Mise en Scène : Dominique Guillo
Auteur : Robert Harling
Adaptation : Didier Caron
Avec : Marie-Hélène Lentini, Léa François, Anne Richard, Sandrine Le Berre, Isabelle Ferron, Brigitte Faure
Location au Théâtre Michel
Tél : 0142653502
Tarifs de 15 à 33 euros

L'histoire

Dans un charmant salon de coiffure de Paimpol, quelques clientes habituées du lieu se retrouvent et s'épanchent sur leur vie, lâchent des confidences, s'amusent de leur parcours et... de leurs conjoints !
La joie et les rires sont contagieux chez "Thérèse Beauty". Pourtant, toutes connaissent l'épreuve que leur amie Jeanne et sa fille Magalie traversent....
 *
De nombreuses personnalités, comme Lola Marois Bigard, Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay, Emmanuelle Boidron, avaient fait le déplacement pour venir voir cette pièce distrayante et touchante à la fois
 *
 Cette comédie est une ode à la fraternité féminine, une leçon émouvante et optimiste de solidarité.

         
Crédit photos © Franck Harscouël - Autres *Dame Skarlette


N'oubliez pas de me suivre sur les différents réseaux sociaux : Facebook, Instragram, Twitter, Google +, Pinterest, LinkedinHellocoton...  


Share this:

, , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci