Cinéma, Arythmie un film de Boris Khlebnikov - Critique

En me rendant voir ce film, Arythmie, je n'attendais rien de spécial et ce fut une réelle bonne surprise.

Un film russe de Boris Khlebnikov, qui n'est pas un inconnu, et qui a déjà été nommé dans de nombreux festivals pour ces films comme A long happy life, ou encore Koktebel.


On vit une histoire double dans Arythmie, celle d'un couple en pleine rupture, et celle de leur vie d'urgentistes. Ils ne l'abordent pas de la même manière et on va les suivre de patients en patients et dans leur vie au quotidien, qui est réellement tourmentée.
On découvre un monde difficile ou Oleg, un fois le travail terminé, se plonge dans l'alcool tandis que Katia le vit différemment. 

Les deux acteurs que sont Alexander Yatsenko (Oleg) et Irina Gorbacheva (Katia) sont époustouflants et criants de vérité.

Alexander Yatsenko a déjà 14 ans de carrière derrière lui et est formidable. Il affronte son travail du mieux qu'il le peut, malgré la pression qu'il subit et la cadence infernale qu'il doit gérer au quotidien. Rien n'est simple dans son couple et bien qu'il s'abîme au quotidien et se noie dans la boisson, il montre un côté très tendre et limite en retrait de sa femme.

Quant à Irina Gorbacheva, elle joue une femme qui avait des rêves et qui est plus tourmentée qu'elle ne veut le laisser croire

Un beau duo d'acteurs tout en nuance.

La façon de filmer du réalisateur est très intéressante, on suit les protagonistes, et on s'immisce carrément dans leur couple, parfois crument. De la même manière qu'il nous embarque dans l'intimité des patients qu'Oleg consulte.

Un film qui attendrit plus d'une fois que ce soit auprès d'un malade ou dans le couple d'Oleg et Irina.

Ce film montre bien la pression au travail que ce soit dans n'importe quel pays. Dès qu'un nouveau (jeune) chef arrive, il veut tout réformer, poussé par une hiérarchie qui bien souvent ne connaît rien au terrain et provoque plus de mal que de bien au détriment de la qualité du boulot qui est fait. Oleg n'écoutera pas les nouvelles directives à tord ou à raison.

Un film vrai, ou certains ou certaines pourront se reconnaître.

Ce long métrage est une pépite et son titre colle parfaitement au film. En effet, l'Arythmie est un trouble cardiaque ou les battements du coeur battent irrégulièrement tout comme ce film qui nous provoque des pulsations en nous proposant une histoire sans électro plat mais avec des hauts et des bas.
ARYTHMIE
Titre original : Arrhythmia
Réalisé par Boris Khlebnikov
Avec :  Alexander Yatsenko, Irina Gorbacheva, Nikolay Shraiber, Sergey Nasedkin, Nikolay Shraiber, Alexander Samoilenko, Anna Ukolova, Anna Kotova
Distribué par Les Valseurs
Genre : Drame, comédie
Nationalité : Finlande, Russie, Allemagne
Durée : 116 mn
En salle le 1er août 2018
 
Ce film a été récompensé à maintes reprises :

- Festival de Karlovy Vary - Prix d’interprétation masculine Alexandre Yatsenko - Russie (2017)
- Festival d’Arras - Prix de la Critique - France (2017)
- Festival du Cinéma Européen du Film - Prix de la Presse - France (2017)

Le synopsis :

Katia et Oleg sont un couple d’urgentistes en Russie. Oleg est brillant, mais son métier l’absorbe. Confronté chaque jour à des cas difficiles, l’alcool l’aide à décompresser. Katia ne se retrouve plus dans cette relation.
À l’hôpital, un nouveau directeur applique des réformes au service de la rentabilité. En réaction, Oleg s’affranchit de toute limite et l’équilibre du couple vacille plus encore.


BA_AR__180720 from Les Valseurs on Vimeo.

Crédits photos et vidéo : Les Valseurs -


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci