Musique, Mo Cushle premier album "Ma Chair, Mon Sang"

Conquise par sa voix, et son joli minois, j'ai eu envie de vous présenter Mo Cushle pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas.

Mo Cushle, « ma chair, mon sang » en gaélique, est le nom du projet musical  et artistique de Marion Corrales, profondément inscrit dans le corps, à tel point que Mo Cushle est devenu son identité. Ce disque dessine un autoportrait dont chaque texte porte la voix d’une partie du corps, libérée de s’être racontée.

Mo Cushle, c’est avant tout une voix : puissante, mutante, capable de traverser la chair et les os.Une puissance de feu, un feu dévorant, ultra-incarné par une artiste multiple, à la fois auteur-compositeur-interprète et metteur en scène, guide mystique au pays des druides.

Repérée en 2015 avec son 1er EP Fahrenheit , sur lequel figurait l’éloquent Ivory, Mo Cushle poursuit son travail sur l’animalité et la corporalité avec ce long-format de pop incandescente.



La chanteuse y livre alors son histoire, inspiré d’une expérience vécue dans la région de San Francisco à l’ombre de séquoias centenaires, aux côtés de la danseuse et chorégraphe Anna Halprin et sous ses encourage­ments à faire de nos vies une œuvre d’art.

Les mélodies sont nées de la collaboration avec le guitariste Alexandre Bellando, son complice de toujours. En studio, Mo Cushle s’est entourée des musiciens rencontrés sur la route de ses tournées : le batteur Ben Mc Connell (Beach House), le violoncelliste Valentin Mussou (Woodkid) !

Convoquant les forces sacrées du corpis dans son 1er album, "Ma Chair, Mon sang", ce denier est dans les bacs depuis le 15 mars dernier.

Sur scène, dans une formule inédite, entre concert et théâtre immersif, elle interprète les personnages qui l'ont poussé à écrire ses chansons. Une directrice de casting sadique, une guru polonaise qui joue de l'harmonium indien, un chaman équatorien, une femme éléphant ou un manager hystérique.

La chanson et le clip de "Fais tes valises" s'inspirent de la pièce Under Milk Wood (Au bois lacté) du poète gallois Dylan Thomas. On y suit "La promenade rêverie" du personnage de Lily Smalls, jeune fille rousse rêvant d'amour et de vanité.
 
Album : Ma chair, mon sang
En vente depuis le 15 mars 2019

Tracklisting :


1. J’ai tué un éléphant (intro). -Ventre
2. Cabinet of Hostilities. - Utérus
3. Fahrenheit. - Bras, Main
4. Fais tes valises. - Pieds, jambes
5. Les choses qui ne se font pas. - Épaules
6. A Pleines dents. - Bouche
7. Les enchaînés. - Cage thoracique
8. One. - Tète
9. Le morceau de cire. - Colonne vertébrale
10. Ivory. - Yeux
11. Fahrenheit. (version acoustique feat. Alexandre Bellando)




Crédits photos et vidéo : Mo Cushle


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci