Cinéma, Les grands voisins, la cité rêvée

Les grands voisins, la cité rêvée est un documentaire de Bastien Simon qui sortira en e-cinéma géolocalisé le 1er avril 2020.

Pour information le e-cinéma géolocalisé permet au spectateur de visionner le film au même horaire que la séance dans un périmètre géographique autour du cinéma qui s'est engagé à programmer le film. L'idée est d'apporter une alternative à la séance de cinéma physique en ces temps de restriction. Le partage des recettes entre le distributeur et l'exploitant se fera comme pour un ticket de cinéma classique.

Synopsis :
Maël, artiste sans papier, Adrien, luthier musicien et d'autres résidents venus de tous horizons, s'organisent pour donner naissance à une utopie moderne en plein coeur de Paris, un village solidaire de près de 2000 personnes : Les Grands Voisins. À travers leurs trajectoires et celles des membres fondateurs du lieu, le film interroge notre désir et notre capacité à inventer d’autres manières de vivre ensemble. Que retiendrons-nous de cette expérience collective ? Pourra-t-elle perdurer, essaimer, résonner ailleurs ?
  •  Présentation  :
De 2015 à 2017, l’occupation temporaire de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul proposait 600 places d’hébergement à des personnes en situation de vulnérabilité et a permis à 250 associations, startups, artisans et artistes de déployer leur activité dans un environnement inédit. Cette expérience donnait à tous l’accès à de nouveaux espaces de plein air, à des lieux de rencontre et à de multiples activités partagées. Surtout, ces deux années ont permis de partager des valeurs d’hospitalité et de générosité. La première saison de l’expérience Les Grands Voisins – Fabrique de biens communs », s’est achevée le 22 décembre 2017.

Ce film que l'on pourrait classer dans la solidarité nous montre différents personnages, comme Maël, un sans-papier, artiste résident, Adrien luthier de profession, Aurore qui fait partie de l'association Yes We Camp, etc....

Tous sont dans un même lieu, des locaux vacants dans un ancien hôpital. Le but de l'endroit est de participer, de s'entraider, d'avoir des projets.

On voit la vie de ces hébergés sans pour autant être dans le voyeurisme ou rentrer dans leur intimité. Le réalisateur a tenu, et a gardé une certaine distance avec chaque personnage, afin de ne pas les mettre mal à l'aise, ni lui d'ailleurs.

Mois après mois on peut observer l'évolution du projet du site. Des débats, des tribunes, des discussions, des actions sont menées et même si les Grands voisins n'est plus le même lieu qu'auparavant, il perdure autrement.

Ce lieu, cette cité insolite, est un personnage a part entière. Au fil du temps, des saisons, une évolution apparaît. Le réalisateur a commencé à s'intégrer à partir de 2015 dans cet endroit et en 2016 il tournait une série qui s'appelle "Les grands voisins journal de bord" avant d'entamer ce film.

La musique a une grande importance dans ce documentaire qui nous permet de nous transporter et de nous emmener vers différentes cultures musicales.

Ce film solidaire, ne peut que faire écho avec tout ce qui se passe actuellement. L'espoir que l'on trouve dans ce documentaire est l'espoir que nous devons tous garder car rien n'est jamais perdu
LES GRANDS VOISINS, LA CITE REVEE
Réalisé par Bastien Simon
Distribué par La Vingt-cinquième heure
Genre : Documentaire
Origine : France
Durée : 1 h 36
En E-cinéma le 1er avril 2020
Lien pour le visionnage via ce biais (ici)







Crédits photos et vidéo : La Vingt-Cinquième Heure


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :

Share this:

, , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci