Critique film L'équipier

 

film L'équipier

L’ÉQUIPIER

 Synopsis

Tour de France 1998. Dom Chabol, un équipier expérimenté qui rêve du maillot jaune est lâché par l’équipe auquel il a consacré toute sa vie.
Alors qu’il se prépare à rentrer chez lui, une erreur élimine un autre coéquipier et Dom doit se remettre en selle… 

 film L'équipier

A quelques jours du départ du Tour de France, ce film réalisé par Kieron J. Walsh, risque d'en faire parler plus d'un(e).

Après des études de sculpture aux Beaux Arts à la Dun Laoghaire school of Art and Design et de cinéma au Royal College of Art de Londres, Kieron J. Walsh a réalisé différents projets pour la BBC, Working Title, Channel 4 ou encore RTÉ. En 2006, il fonde la société de production Blinder Films et grâce à laquelle il co-écrit et réalise The Savage Eye, une série télévisuelle pour RTÉ. Plusieurs de ses réalisations ont obtenu des prix en festival, notamment le prix Cinema Without Borders du Palm Springs Festival pour Jump (2012) et le prix Raindance Critic’s Choice Award de Londres. 

  film L'équipier

Bien que de nombreux comédiens(nes) soient présents dans ce long métrage, le rôle titre revient à Louis Talpe un acteur Belge, jusqu'alors très peu connu en France et qui pourtant dans son pays tient de nombreux rôles dans des programmes à la télévision pour les enfants.
 
Tellement convaincant en coureur cycliste, affuté comme pour courir la Grande Boucle, il tient le rôle de Dominique Chabrol, qui va à la fois aider ses coéquipiers, son équipe, ses dirigeants. 
 
En fait il n'est pas qu'un équipier, il est celui sur qui repose le bien être des autres. Et pourtant son rêve : devenir le grand coureur qu'il est au yeux des autres et continuer à participer aux courses malgré son âge avancé pour ce sport.
 
A ses côtés Paul Robert, Matteo Simoni, Iain Glen, Tara Lee....
 
 film L'équipier
 
Ce film va très très loin dans le monde (caché) du cyclisme, et c'est une immersion totale aussi bien au niveau de l'ambiance du tour, mais aussi de ce qui se passe dans les coulisses.
 
Rarement un réalisateur aura osé montrer ce qui est souvent dissimulé, ou qui est dévoilé lors d'un contrôle, comme justement lors de cette année 1998, qui à l'époque avait fait grand bruit.
 
De plus, alors que l'histoire se déroule durant les premières étapes du Tour de France qui ont lieu en Irlande, tout est bien reconstitué aussi bien au niveau des cuissards, maillots des coureurs, de leurs vélos qui étaient moins perfectionnés que maintenant. 
 
L'ambiance du Tour, les paysages Irlandais, les pubs, font que l'on s'imprègne rapidement du film et de son histoire.
 
Bien entendu vous l'aurez compris le dopage est le thème central de l’Équipier. Rien n'est occulté, que ce soient les transfusions sanguines, l'EPO, le réveil en sursaut car le cœur bat trop lentement et la mort qui les guette, etc... 
 
On voit également, comment lors de contrôle ces derniers, aidés de leur manager ou de leur soigneur, essaient d'éliminer tous ces produits toxiques et interdits.
 
On découvre à quel point les coureurs mettent chaque jour leur vie en danger car le vélo c'est toute leur vie et ils ne peuvent se résoudre à faire autrement, car on attend d'eux des résultats.
 
Bien entendu certains sont cleans et il ne faut pas faire une généralité.  

Pour ceux qui ne s'y connaissent pas trop en cyclisme et avec les termes comme "en roue libre", "pignon fixe", grimpeur, sprinteur, porteur d'eau, rassurez-vous, quelques mots sont utilisés mais vous comprendrez sans problème ce long métrage.
 
Une histoire romancée vient alimenter le film, ce qui peut convaincre les plus réticents qui penseraient que ce film ne parle que de cyclisme.

Filmé intelligemment, sans dénoncer, mais surtout sans prendre parti, tout en montrant une certaine réalité qui n'est, je me répète, pas valable pour tous les coureurs, l’Équipier est très intéressant et montre aussi bien les dessous du Tour mais également certaines étapes avec de belles images de course.

Sans crainte ce film ne portera pas préjudice au Tour de France, l'une des plus grandes courses du monde, ainsi qu'une attraction aimée de tous. Le public sera présent pour applaudir les coureurs, quitte à attendre parfois des heures, et eux comme moi auront bien raison, car bien qu'il se passe certains faits, nous aimons cette ambiance, le cyclisme, et nous continuerons à regarder cette course, surtout que bien d'autres sports pourraient être pointés du doigt pour dopage.

 
film L'équipier
 
L’ÉQUIPIER
Titre original : The racer
Réalisé par Kieron J. Walsh
Avec :  Avec Louis Talpe, Matteo Simoni, Tara Lee, Iain Glen, Karel Roden, Paul Robert, Molly McCann, Lalor Roddy 
Distribué par Epicentre Films
Genre : Drame
Origine :  Irlande/Luxembourg/Belgique
Durée : 1 h 37
En salle le 29 juin 2022


FESTIVALS 
 
Semaine du Cinéma Britannique - Bruz 2022
Rencontre Salon de Provence - France 2021
Arras Film Festival - France 2021
Under My screen - Ajaccio - France 2021
God save the screen - Saintes - France 2021
Festival SXSW (South by Southwest) d’Austin - États-Unis 2020
Black Nights Film Festival de Tallinn - Estonie 2020
British and Irish Film Festival - Luxembourg 2020
British Film Festival - Australie 2020
Festival du Film de Cork - Irlande 2020

  


 Crédits photos et vidéo : Epicentre Films

Share this:

, , , , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci