Festival Colours of Ostrava 2013

Depuis mon retour du voyage de presse organisé par Czeh Tourism, tel un refrain, j'ai sans arrêt Ostrava en tête. Je vous avais parlé de cet évènement où j'allais me rendre, mais j'étais loin de m'imaginer ce que j'allais découvrir.
"Ostrava la Noire" ou "Ostrava Cerna", comme le chante Jaromír Nohavica, l'un des chanteurs les plus connus de cette ville minière.
Le festival "Colours of Ostrava" fut une grande première pour moi. Je dois avouer que de ma vie, j'ai bien entendu assisté à des concerts, mais un festival de cette envergure jamais.
Lorsque vous arrivez sur le site de Vitkovice, vous êtes happés par une atmosphère particulière. Une foule qui devient de plus en plus dense au fur et à mesure des prestations des chanteurs et groupes qui évoluent sur les différentes scènes. Plus de 200 artistes cette année.
Le cadre est fantastique, presque irréel. Le festival se déroule dans une zone de Vitkovice, un ancien site industriel des mines et hauts fourneaux. Des colonnes en ferraille s'élèvent devant vos yeux, des fours se dressent ça et là. Au fur et à mesure que la lumière tombe sur le festival, des ombres métallurgiques apparaissent, prenant des formes impressionnantes qui seront bientôt éclairées de lumière pour donner vie à des scènes vues nulle part ailleurs, car unique en son genre.
Une architecture incroyable, pour un festival incroyable, puisque classé 1er de République Tchèque.
C'est parti pour 4 jours de concerts sur une des 6 scènes du festival. Des gens très hétéroclites se côtoient, se croisent, très bon enfant, un endroit qui saura rester propre malgré un ballet incessant de visiteurs tout au long des ces journées.
Des stands pour se restaurer, des exposants, des animations, des espaces aménagés, tout est pensé afin que vous puissiez passer un moment agréable.
Les passionnés de ce genre d'évènement, se pressent à ce festival connu dans toute l'Europe et qui en est à sa 12ème édition.
Vous pouvez suivre au gré des vos envies, et de vos goûts musicaux, les artistes qui se produisent. Cette année des noms comme Anna Maria Jopek, Bonobo, Damien Rice, Jamie Cullum, Movits, Rokia Traoré, Sigur Ros, The Knife, Tomahawk, tellement d'artistes de différentes nationalités que je ne peux les citer tous.

Quelques extraits de vidéo prises durant les concerts :

De temps Antan (canada) :

Asaf Avidan (Iraël) :



 

Tiken Jah Fakoly (Côte d'Ivoire) :

Woodkid, un groupe français, que je ne connaissais pas, je dois l'avouer. Je suis tombée sous le charme. Comment classer ce qu'ils font ? De futuristes ? Rock Electro ? Des visionnaires de la musique c'est certain. Une mise en scène incroyable avec des jeux de lumière en noir et blanc. Une superbe illustration visuelle mais également "une illustration sonore" de toute beauté. L'ambiance qu'ils arrivent à faire passer, a touché une large cible de spectateurs. 
Et puis la découverte de chanteurs ou groupe méconnus. La richesse de ce festival est le mélange des genres, des pays, des styles ce qui permet d'entendre toutes sortes de musiques avec de belles révélations.

Une manifestation, où il faut se rendre une fois dans sa vie. Il faut vivre un tel moment pour le comprendre. A seulement 1 h30 de vol de Paris - avec la compagnie Smartwings - vous avez des prix défiants toute concurrence. Très facile de se repérer dans la ville, de prendre le tramway. Je vous incite à y aller une fois. Je reviendrai vous parler de la République Tchèque très prochainement dans un futur post.
J'ai vécu 4 jours de pur plaisir car à Vitkovice, vous êtes ici dans un lieu à haute température, aussi bien au niveau de l'environnement que de la musique.
Encore plus impressionnant lorsque vous montez à plus de 60 mètres du sol, afin de surplomber la ville et ce symposium de musique.
Ce cimetière de ferrailles prend vie. Ces hauts fourneaux n'ont pas fait fondre que de l'acier ils m'ont fait fondre moi aussi. Sur cette manifestation on ressent l'atmosphère qui a pu exister sur ce site il y a quelques années. On rentre en fusion avec le festival, tout comme on rentre en communion avec la musique.

Je reviens dès demain vous parler de "Colours of Ostrava" vu sous un autre angle, celui des festivaliers et de leur style vestimentaire.

Merci à Colours of Ostrava, à Smartwings, à CzechTourism , à Filip qui a su nous donner toutes les indications nécessaires, à nos deux hôtesses de charme Hanna et Lucie sans oublier Valérie sans qui rien n'aurait été possible, pour ce pur moment de bonheur
Crédit photos : Dame Skarlette

Vous pouvez également me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram si le coeur vous en dit

Share this:

,

CONVERSATION

9 commentaires:

  1. Merci pour ce très bel article, très complet et qui donne envie d'aller à ce festival ! Tu t'es bien amusée, c'est cool. En plus il a fait beau :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller les yeux fermés ce sera un ravissement bises miss

      Supprimer
  2. Bonsoir, en général j'ose plus commenter pour les concours mais là j'ai adoré vous lire. Vous m'avez donné envie d'aller à ce festival qui a l'air génial et que je ne conaissais pas. Merci à vous

    RépondreSupprimer
  3. Ben voilà ça marche, Tu as du te régaler
    Un événement fabuleux
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Je n'arrive plus à nouveau à te laisser des commentaires, bon ça va sans doute s'arranger comme dernièrement. Quel bel article, là sincèrement je t'envie d'avoir vécu cela dans ce site qui semble en effet irréel. Bisous ehlekctra

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré te lire c'est comme ci j'y étais le site, les photos les vidéos. Super. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Très sympa ton article, j'aime beaucoup Asaf Avidan, l'atmosphère devait être particulière dans un tel cadre, c'est original et puis c'est vrai que j'aime beaucoup les festivals donc je suis plutôt d'accord avec toi, ce doit être un truc vraiment sympa à vivre, bises. APODIOXE (via Hellocoton)

    RépondreSupprimer
  7. Très bel article ! Woodkid... j'adore :-) Hâte de lire la suite...

    RépondreSupprimer

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci