Cap sur l'Oenotourisme avec le Champagne Gremillet


Un bon champagne se mérite et il faut parfois partir dénicher de petites pépites afin de pouvoir savourer de grands crus.

C'est donc dans l'Aube, que je suis partie il y a déjà quelque temps, afin de découvrir la Maison Gremillet.
Le champagne c'est la classe, le raffinement, c'est la délicatesse en bouche, les bulles qui frémissent dans votre palais.

Autant vous dire lorsque l'on m'a proposée de découvrir cette Maison, je n'ai pas hésité une seconde car il y a des champagnes, moins célèbres que d'autres de par leur nom mais qui valent tout autant de grands crus connus.

En route pour le Domaine Gremillet, situé dans un tout petit village à  Balnot s/ Laignes à 45 kilomètres de Troyes. Très peu d'habitants mais ça ne veut rien dire, c'est parfois là où l'on découvre les meilleurs crus. Restait à voir et surtout à goûter !!!
Après 2 h30 de route de Paris nous avons atteint notre but.

De suite, nous avons bien été accueillis et on nous a immédiatement plongé dans le bain avec l'histoire de la Famille Gremillet...

A mon tour de vous la conter
 *
"Elle commence avec lulu...

Si Jean-Michel Gremillet a troqué son poste d’agent EDF pour celui de vigneron champenois, c’est grâce à Lulu, sa mère, qui lui a légué 30 ares de vignes, en 1978. L’année suivante, il achète  lui-même ses premières parcelles totalisant près d’un hectare. Au départ, il vend son raisin au négoce, mais, très vite, ce bouillonnant personnage a envie de créer sa propre bouteille.

En 1984, il investit dans ses premiers pressoirs : des coquarts hydrauliques d’occasion, travaille à façon pour les vignerons voisins, et étiquette 1000 bouteilles de champagne à son nom. Dix ans plus tard, 20 000 bouteilles sont estampillées Jean-Michel Gremillet.

Au fil des ans, le vignoble s’agrandit (40 ha aujourd’hui), les différentes étapes de la vinification sont intégrées au domaine comme le remuage et le dégorgement dés 1990....et se poursuit avec les enfants.


Le rêve de Jean-Michel et Arlette Gremillet deviendra réalité avec les arrivées successives de leur deux enfants. En 2003, Jean-Christophe, le fils aîné, écrit à son tour une page de l’histoire de Champagne Gremillet  en ajoutant, avec l’assistance d’un oenologue conseil, les derniers gestes de l’élaboration-vinification, assemblage, tirage, élevage assurant à l’entreprise familiale sa totale autonomie. En 2006, sa soeur cadette Anne prendra en charge le marketing et la communication. Les conjoints respectifs des enfants, Karine et Stéphane ne tarderont pas à les rejoindre pour former une famille au grand complet unie autour d’un même projet.

En 1998, ce sont 300 000 bouteilles qui portent la marque Jean-Michel Gremillet. Précurseur à l’époque au regard de sa taille, ses premiers pas furent dirigés vers l’export et c’est toujours une priorité de la maison. Très actif, Jean-Michel Gremillet n’hésite pas à appeler les ambassades, la nuit à cause du décalage horaire, pour les convaincre de servir son champagne dans le cadre de leurs réceptions de prestige. Ces ambassades et consulats français à l'étranger sont restés fidèles depuis, la maison en approvisionne une cinquantaine dans le monde.

Son champagne est également sélectionné depuis 1997 pour célébrer tous les lancements de la fusée Ariane en Guyane. Des compagnies aériennes comme China Airlines, United Airlines, Jakarta Airlines, Delta Airlines… l’ont référencé ces dernières années pour souhaiter la bienvenue à leurs passagers.

Grâce à l’ambition, au travail et pour suffire à ses ventes (près de 500 000 bouteilles par an), la maison développe l’activité en amont parle biais d’approvisionnements en raisins, ce qui lui permet d’optimiser ses assemblages avec des chardonnays venus de Montgueux, Cramant ou Beton par exemple. Chaque année, 60 vignerons partenaires confient leur récolte à Champagne Gremillet  constituant un approvisionnement complémentaire de 50 ha.

Le domaine Gremillet couvre une superficie de 40 ha (28 en propre et 12 en location) dont 7 ha sur les collines, fameux terroir des Riceys.

Planté dans le sol argilo-calcaire kimmeridgien, le même que celui de la Bourgogne voisine, le pinot noir domine à 94 %. Le reste de l’encépagement se compose de chardonnay.

Rien n’arrête le désir de Jean-Michel Gremillet pour faire grandir son petit vignoble. Il explique «j’étais dans la construction, pas dans l’ambition. C’est bâtir, créer, innover qui m’intéresse. Pas forcément la réussite. Tant mieux si elle est là, mais ce n’est pas une fin en soi ».

Les parcelles (51 au total) sont exposées Sud, Sud-Est, ce qui leur permet de bénéficier d’un taux d’ensoleillement maximal.


Après ce récit afin de nous en apprendre plus sur cette maison extrêmement familiale, nous sommes partis vers le Clos Rocher 

Cet endroit, tout près de l'usine, a été voulu et créé en 2012. C'est le rêve de Jean-Michel Gremillet lorsqu'il était enfant. Ce Clos Rocher, tout près de la cave, à seulement 50 mètres, une surface d’1 hectare plantée en pinot noir, ceinte de murets, exposée sud, sud-est. L’un des rares clos de la Champagne auboise !

Jean-Michel Gremillet a choisi de donner à son rêve d’enfant le nom de Clos Rocher en souvenir d’une de ses ancêtres - Charles Rocher (prénom féminin au XVIIe siècle). En 1855, à l’âge de 8 ans, elle avait posé une pierre dans une maison du village qui appartenait alors à la famille Gremillet et sur laquelle il est écrit «Cette pierre à été posée par Charles Rocher âgée de 8 ans - 1855 ». Jean-Michel a pu en récupérer le vestige pour la mettre à l’entrée de son clos qui porte le même nom aujourd’hui.

Ce lieu est charmant, reposant, il fait bon y faire une visite. Dès que vous entrez dans cet endroit, au loin vous apercevez une cadole. Historiquement  une « cadole » était le nom donné aux anciennes cabanes de vigne des vignobles de l'Aube en Champagne et de la Bourgogne du Sud. Les cadoles étaient souvent bâties avec des pierres sèches retirées des vignes lors de la création ou de l'entretien de ces dernières. Elles servaient d'abris aux vignerons.
Celle du Clos Rocher est volontairement plus grande, plus haute que les cadoles traditionnelles pour pouvoir y accueillir 8 à 10 personnes en dégustant la cuvée Clos Rocher avec vue sur la vigne qui l’a enfanté. Vous pouvez donc la privatiser pour y déjeuner et goûter les cuvés Gremillet. Un peu plus loin un petit musée vous attend....

Mais il n'y a pas que la Cadole au Clos Rocher, il a été décidé d'y concevoir un arboretum. Ce jardin botanique conçu comme un espace paysager. Il présente de nombreuses espèces d'arbres sous forme de collections le plus souvent thématiques. Ces différents conifères de diverses origines sont autant de pays dans lesquels le champagne Gremillet est consommé : 82 à ce jour.

On le surnomme "L'arboretum des Vaucelles", en référence à son lieu-dit. On y trouve différentes plantes, fleurs, arbres, orchidées, un mur à insectes... Ce lieu ne fera que s'enrichir au fil du temps.


Si vous allez visiter le Champagne Gremillet prenez le temps de faire le tour. L'arboretum est un havre de paix. Avec ses 82 arbres - pour l'instant - et puis surtout vous y verrez le Myosotis, en bleu, en blanc, en rouge, celui-ci n'est pas là par hasard car Gremillet est l'un des noms communs du Myosotis.  Celui-ci est le symbole de l'amour et du souvenir tout un programme que l'on n'oublie pas dans la famille.


Ensuite, visite du lieu où est conçu le champagne. En effet, il est toujours bon de voir les procédures d'élaboration.

Alors que la plupart des vignerons composent leur liqueur de dosage avec du moût concentré rectifié, Jean-Christophe Gremillet débouche spécialement des bouteilles de champagne pour concocter sa préparation. Une exigence de qualité revendiquée par Champagne Gremillet.

Du matériel dernier cri, des cuves immenses, la Maison n'hésite pas à investir afin d'être à la pointe de la technologie tout en conservant le savoir faire traditionnel.

Toujours dans cette démarche de qualité poussée à l’extrême, il conserve ses vins de réserve à température constante, dans un local climatisé à 14°C.

« On préfère tempérer le local plutôt que de refroidir les cuves, car, avec le temps et l’humidité, des moisissures peuvent s’installer ». Au moment du dégorgement, les bouteilles sont soumises à un double examen :

• le « jetting », sorte de petite machine qui envoie une goutte d’eau sulfatée dans la bouteille avant bouchage. Cette pratique favorise l’expulsion de l’air pour obtenir un dosage en soufre le plus homogène possible et ainsi favoriser une meilleure conservation du vin.

• la caméra de vision qui contrôle la turbidité, le volume et l’enfoncement du bouchon. Cela permet, notamment, de contrôler la qualité des bouchons. Pour certains, il n’y a que 2 % de rejet, pour d’autres, cela va jusqu’à 17 %. Autant dire que ces derniers ne restent pas longtemps fournisseurs de la maison. Elles sont ensuite marquées d’un gravage laser qui indique la date de dégorgement, la teneur en sucre, le type de champagne, les initiales de la personne responsable du dégorgement et l’année. Ainsi, lorsqu’un client signale un problème, la bouteille est tracée.

Ce n’est que lorsque le vin et sa liqueur sont intimement liés, soit entre 3 et 6 mois après le dégorgement dont la date est indiquée sur les flacons, que ces derniers quittent les chais de Balnot-sur-Laignes. Les vins destinés à un long voyage font l’objet d’un dégorgement spécial ; effectué en dernière minute, il vise à protéger les vins compte tenu du temps de voyage et des différences de températures.

Pour se démarquer des autres marques et afficher son identité, on remarque sur la coiffe de chaque bouteille une spirale qui évoque le fil de la vie. Cette idée fait que l'on peut reconnaître la marque lorsque le col de la bouteille émerge du seau à glace. Fine en haut du goulot, elle s'élargit au fur et à mesure qu'elle atteint l'épaule de la bouteille. Elle représente ainsi le cheminement de la vie avec ses hauts et ses bas, ses petits et grands succès, le développement personnel, l’accomplissement de soi et l’élan vers l’autre. La spirale prend souvent forme naturellement dans le règne végétal. Ce motif, ouvert et optimiste exprime les valeurs et le positionnement de Champagne Gremillet.

Et la visite de la cave de 4000 m2 continue. Des fûts qui renferment des trésors. Différentes cuvées, des blancs, des rosés, etc... Il n'y a  plus qu'à déguster !!! A force d'explications et de sentir les effluves et la part des anges il me tarde de boire une coupe.....


Avant de quitter ce lieu, encore une pièce à traverser où sont exposées des bouteilles qui étaient tournées autrefois à la main. Désormais des machines le font à la place des hommes. N'en reste que le souvenir est toujours là.
Avant d'atteindre la salle de dégustation  où vous pourrez acheter votre champagne, il est intéressant d'aller voir un autre musée où sont exposées d'anciennes pièces qui servaient autrefois à l'élaboration du champagne. La Maison Gremillet n'oublie jamais le passé et d'où cette famille vient.
La boutique ou showroom, est claire, donnant sur une terrasse qui domine les vignobles. Vous pouvez y découvrir tous les champagnes à la vente et voir les différents diplômes, récompenses et médailles qu'à pu remporter Champagne Gremillet.
 Il me reste à vous présenter les flacons qui composent la gamme Gremillet :

- Les classiques  

. Sélection : 70 % pinot noir, 30 % chardonnay - A servir à l'apéritif pour accompagner les amuse-bouches. Bouteille de 75 cl : 18.50 euros.
 *
 . Rosé d'assemblage : 70 % pinot noir, 30 % chardonnay - A servir avec une viande ou encore un dessert genre charlotte aux fruits. Bouteille de 75 cl : 20.50 euros.
 *
- Les purs

. Rosé Vrai : 100 % pinot noir. En apéritif ou avec un cocktail de fruits. Bouteille de 75 cl : 24 euros. 

*
 . Brut Nature Zéro Dosage : 50 % pinot noir, 50 % chardonnay. Avec des entrées à base de crustacés, des St Jacques ou du foie Gras. Bouteille de 75 cl : 24 euros.

 *
. Blanc de Blancs : 100 % chardonnay. Accompagne bien les poissons. Bouteille de 75 cl : 24 euros.
 
 *
. Blanc de noirs : 100 % pinot noir. Convient très bien avec un poisson, du gibier ou encore une tarte tiède. Bouteille de 75 cl : 24 euros.

 *
- Les uniques

. Le Millésimé 2009 :  100 % pinot noir. Va très bien avec de l'agneau ou encore une charlotte aux poires. Bouteille de 75 cl : 31 euros.
 
 *
. La cuvée évidence : 100% chardonnay (fût de chêne). A servir avec des coquilles St Jacques, des ris de veau ou encore un chapon de Bresse.  Bouteille de 75 cl : 34 euros.

 *
De plus, une gamme de bouteilles de deux couleurs rouge et or, a été lancée. Très festive, classe, en édition limité.
*
 
 *
Champage Gremillet propose également des vins et spiritueux :

- Ratafia :  Bouteille de 70 cl :  35 euros.
 *
- Marc de Champagne :  Bouteille de 70 cl :  22 euros.

Pour plus d'informations sur tous ces champagnes, ainsi que tous les autres prix que ce soit demi-bouteille, Magnum, jéroboam, mathusalem, rendez-vous sur le site pour connaître les tarifs.
 *
Dans tous ces champagnes, que j'ai pu goûter autour d'un déjeuner, vous trouverez toujours un intérêt. Qu'il soit minéral, fruité, équilibre, acidité, épicé, tous se distinguent par un goût différent. Les bulles sont délicates et extrêmement fines votre palais sera comblé de bonheur. Que vous soyez plus blanc, rosé, vous trouverez à coup sur votre champagne coup de coeur. 
*
Vous pourrez faire la visite de ce bel endroit, et différentes dégustations sont proposées du lundi au vendredi de 9 h 30 à  12 h et de 14 h à 17 h. Les samedis et dimanches sur rendez-vous :

- La formule classique qui comprend une visite guidée d'une heure avec une dégustation de 3 cuvées maison : 8 euros par personne

- La formule gourmande de 5 à 10 personnes, qui comprend la visite guidée d'une heure puis la dégustation de 4 champagnes de la maison qui pourront être dégusté avec différents fromages ou biscuits du terroir local : 38 euros par personnes. Sur réservation uniquement

- Le déjeuner au coeur des vignes. Cocktail au champagne à l'extérieur si le temps le permet, suivi du déjeuner dans la Cadole du Clos dont je vous ai parlée. Vous pourrez déguster les plats d'un très bon traiteur que j'ai pu moi-même tester et choisir entre deux propositions. Avant ou après le déjeuner, une visite d'une heure du cellier est proposée . De mai à août : 220 euros par personne. Sur réservation uniquement.
 *
D'autres prestations sont offertes comme au moment des vendanges. Vous pouvez arriver en fin d'après-midi au domaine. Faire la visite du cellier et du pressurage. Puis vient l'apéritif, le domaine propose une dégustation de 3 des différents cuvées de la maison suivie d'un dîner avec les vendangeurs.  Puis vous pourrez à la nuit noire jouer aux apprentis vendangeurs accompagné d'un vendangeur expérimenté. Pour participer il faut avoir 18 ans minimum. L'arrivée se fait vers 17 h 30 et le départ vers 21 h 30. 40 euros par personne. Sur réservation uniquement

Des réceptions et séminaires peuvent  être organisés. Tarif sur demande.

 *
Surtout n'oubliez pas les 5 et 6 août prochains la Route du Champagne passera par Balnot-sur-Laignes. La Maison Gremillet est fière de faire partie de ce grand évènement oenotouristique. Elle va faire partie des 17 caves ouvertes pour l'occasion et le week-end sera placé sous le thème de "Balnot Beach" un programme prometteur et festif à n'en pas douter. Achat des tickets en ligne et produits dérivés sur le site suivant (ici).
*
Vous pourrez vous procurer le Champagne Gremillet en VPC – CHR – Cavistes ou directement au Domaine :

DOMAINE GREMILLET
Envers de Valeine
10110 Balnot s/ Laignes - France
Tél. : 03 25 29 37 91
www.champagnegremillet.fr

*
Je suis consciente que ce billet fut long mais pour les amateurs de champagne connaître le domaine, les vignes, le processus d'assemblage peut intéresser les vrais oenologues. De plus, la Maison Gremillet et cette famille ne peut se résumer en quelques lignes. Il faut tâcher de leur faire honneur tout comme eux l'ont fait en nous recevant.
*
Un champagne digne du nom qu'il faut goûter, que dis-je savourer, avant de l'adopter.
Crédits photos : *Champagne Gremillet - Autres : Dame Skarlette

Share this:

, , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci