Cinéma, Champions une comédie de Javier Fesser - critique

Des films il en sort toutes les semaines, de tout genre, de toute nationalité,  et je ne m'attendais pas en allant voir Champions à ressentir un tel plaisir cinématographique.

Je dois avouer que c'est mon film coup de coeur du mois au niveau de la comédie, mais pas que !!!

Ce film espagnol est de Javier Fesser, qui n'en n'est pas à sa première oeuvre.

La trame de ce long métrage repose sur un homme Marco (joué par le comédien Javier Guttiérez) qui après avoir insulté son supérieur et conduit en état d'ivresse, va être sanctionné par une peine d'intérêt général, et dans le cas présent il va devoir coacher une équipe de basketteurs mais pas comme il l'entend....
C'est suite au JO paralympiques de Sydney, que le réalisateur a eu l'idée de ce film. En effet, à l'époque l’équipe de basket espagnole de sport adapté a été condamnée pour avoir fait jouer des faux déficients intellectuels. 

C'est pourquoi Javier Fesser a fait le choix de prendre pour acteurs de réels comédiens handicapés, ce qui rend son film encore plus grand.
Dès le générique, il y a des films c'est ainsi, j'ai su que j'allais aimer Champions. Ce long métrage est certes comique mais pas que, on a parfois, même souvent, la larme à l'oeil.

En fait, Champions prouve que le plus déficient n'est peut être pas celui que l'on croit. On se rend vite compte que Marco est insensible, égoïste alors que la communauté qu'il doit entraîner est tout le contraire.

Que ces gens sont sympathiques, émouvants, drôles, avec de la répartie, tendres, joyeux, câlins, je ne peux dire toutes leurs qualités tellement ils m'ont touchée.
Marco l'entraîneur de cette équipe pas comme les autres, est donc interprété par Javier Guttiérrez. Il faut avouer qu'il joue extrêmement bien et qu'il fait partie intégrante du film et je n'aurais pas imaginé un autre comédien que celui-ci pour interpréter un rôle aussi fort.
Ne pas aller voir ce film serait une gageure. Je ne veux pas trop vous raconter l'histoire pour que vous puissiez vous imprégner de Champions et de tous les sentiments que ce film peut nous offrir tout au long du visionnage.

Un film tellement vrai, tellement humain, qui nous ouvre les yeux sur le monde où nous vivons et de la façon dont nous existons. Qu'est-ce que ça fait du bien de voir un tel long métrage, je ne peux que vous le recommander. Y rester insensible, j'aurais du mal à comprendre !!!! Tous sont tellement attachants. Champions, est un film comme on aimerait en voir encore plus souvent.

CHAMPIONS
Titre original : Campeones
Réalisé par : Javier Fesser
Avec : Javier Guttiérrez, Sergio Olmos, Julio Fernandez, Jesus Lago Solis, Jesus Vidal, Jose de Luna, Fran Fuentes, Gloria Ramos, Alberto Nieto, Roberto Chinhilla, Stefan Lopez, Athenea Mata, Juan Margallo
Distribué par : Le Pacte
Genre : comédie, drame
Nationalité : Espagnol
Durée : 1 h 58
En salle le 6 juin 2018

Le synopsis :

Marco est entraîneur d'une équipe de basket professionnelle de haut niveau.
Pour conduite en état d'ébriété, il est condamné à une peine d'intérêt général. Sur ordre de la juge, il doit alors former une équipe de basket composée de personnes ayant une déficience intellectuelle. Ce qui commence comme une punition devient une leçon de vie sur les préjugés et la normalité.

Tous les joueurs de l’équipe de basket sont interprétés par des acteurs handicapés


Il me faut vous présenter ces "champions" et qui ils sont dans la vie vraie :

- SERGIO OLMOS

Sergio a 28 ans, il travaille dans un garage à Arganda, petite commune proche de Madrid. Il vit dans un foyer avec huit autres personnes dont deux aides à domicile. Le sport est ce qu’il préfère dans la vie et particulièrement le football et le basket.

- FRAN FUENTES

Fran a 51 ans, il travaille à l’AFADE, une fondation pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées mentales. Il vit en foyer avec quatre autres personnes. Ce qu’il désire le plus au monde, c’est d’être opéré pour guérir son strabisme, ce qui lui permettrait d’apprendre à lire et d’améliorer son élocution.

- ROBERTO SÁNCHEZ

Roberto a 34 ans. Il est professeur à Special Olimpycs à Madrid, une organisation sportive pour enfants et adultes ayant une déficience intellectuelle. Il est également entraîneur de basket pour des enfants handicapés.

- JESÚS VIDAL

Jésús a 42 ans. Il a une déficience organique : sa vision est très faible d’un oeil, et il est aveugle de l’autre. Néanmoins, il est totalement autonome et travaille en ce moment en tant qu’acteur dans la pièce « Cascaras Vacías », écrite et dirigée par Laia Ripoll et Magda Labarga. Ils sont en tournée dans toute l’Espagne.

- JESÚS LAGO SOLÍS

Jésús a 26 ans, il travaille à Móstoles, au sud de Madrid, dans un centre du groupe Amas. Il vit avec ses parents et ses 12 frères adoptifs, que sa mère biologique a accueillis chez elle. Pendant 12 ans il a joué au ping-pong et a voyagé à travers l’Espagne avec son équipe, jusqu’à ce qu’ils gagnent le championnat national de sport adapté.

- JOSÉ DE LUNA

José a 32 ans et travaille à la Fondation Fuente Agria. Il est également acteur pour le théâtre de cette Fondation et son prochain rôle est celui de Roméo. Depuis qu’il est petit, il veut devenir artiste. Se retrouver sur un plateau de tournage lui donnait donc un peu le trac. Par ailleurs, il fait partie d’un orchestre dans lequel il joue des percussions.

- STEFAN LÓPEZ

Ses parents l’ont adopté quand il avait 4 ans, et il en a aujourd’hui 19. Son père est espagnol et sa mère est anglaise. Il voyage donc beaucoup entre Madrid et Londres. Il va au collège et se prépare à travailler comme jardinier. Très sportif, il a été champion d’Espagne de 1000m cross dans sa catégorie quand il avait 15 ans.

- JULIO FERNÁNDEZ

Julio a 30 ans et il est manutentionnaire depuis 11 ans. Mais ce qu’il aime vraiment, c’est jouer au football et au basket. Il a également un groupe d’amis avec qui il va régulièrement au musée et au cinéma.

- ALBERTO NIETO

Alberto a 42 ans. Il est en couple et a deux enfants qui le rendent infiniment heureux. Il vit à Madrid et travaille comme manutentionnaire. Il joue régulièrement dans une équipe de basket.

- GLORIA RAMOS

Gloria a 23 ans, elle est la benjamine d’une fratrie de 4 frères et soeurs. Elle s’est déjà essayée au football, au judo, à l’équitation, à la natation, au patinage

Crédits photos et vidéo : Le Pacte - Copyright Samantha Lopez Speranza

Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci