Cinéma, Vif-Argent de Stéphane Batut - Critique

Vif-argent est un film surprenant qui ne laisse pas indifférent. Réalisé par Stéphane Batut, qui nous a déjà proposé "le rappel des oiseaux", mais qui est aussi un acteur, Directeur de casting.

Synopsis

Juste erre dans Paris à la recherche de personnes qu’il est seul à voir. Il recueille leur dernier souvenir avant de les faire passer dans l’autre monde. Un jour, une jeune femme, Agathe, le reconnaît. Elle est vivante, lui est un fantôme. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?
Le personnage de Juste est tenu par Thimotée Robart, dont j'ai trouvé qu'il avait de faux airs à Bruno Putzulu jeune. Pour un premier rôle ce jeune garçon, bien que n'ayant pas le même âge qu'Agathe, est très convaincant.
Judith Chemla est Agathe, la femme dont Juste est amoureux. Déjà vue dans "Lune de Miel", "Maya", "Le sens de la fête"  cette actrice mérite réellement d'apparaître plus souvent au cinéma dans un premier rôle. Avec sa chevelure d'un roux flamboyant elle ne laisse pas indifférent.
D'autres acteurs et actrices comme Saadia Bentaïeb avec une voix tellement reconnaissable et vue dans notamment dans "Jusqu'à la garde".

Au début du film on peut rester un peu dubitatif, surtout si l'on ne connaît pas l'histoire, mais on comprend rapidement que ce long métrage aborde le sujet de la mort et pourtant le thème central est aussi l'amour. Vif-argent se révèle être un film très romantique. 

Juste qui ne veut pas quitter ce monde, et rester encore un peu plus auprès de celle qu'il aime, a pour mission de recueillir les souvenirs de ceux qui quittent les vivants avant d'aller dans l'au delà.

Vif-Argent aborde le rapport des morts et des vivants. Mais aussi celui des souvenirs. Oublie t'on ceux qui nous quittent ? Oublie t'on un ancien amour ou perdure t'il dans notre coeur, notre âme ?

En visionnant ce long métrage on n'est pas sans penser à "Ghost Story", et même à "Ghost pour le côté amour éternel.

Une des scènes d'amour entre Juste et Agathe est magnifique et techniquement très bien réalisée. Tout comme Paris, surtout du côté des Buttes-Chaumont,  qui avec des couleurs fantastiques est sublimée.

Même si ce long métrage est parfois inégal et a quelques scènes redondantes, est une jolie découverte.

La musique donne de la profondeur à ce long métrage et est très souvent présente.Tour à tour romantique, lyrique, elle accompagne le destin des personnages.

Ce film projeté à Cannes dernier dans la sélection Acid a remporté le prix Jean Vigot 2019

Le titre de Vif Argent, traduit pour la vente à l'international en "Burning Ghost" m'a beaucoup intrigué et il m'a fallu lire le dossier de presse pour en comprendre la signification que je vous donne : 

"Pour moi, il évoque un éclat furtif, quelque chose qui étincelle dans la nuit comme ce que vivent soudain Juste et Agathe dans le film. Puis le vif-argent c’est aussi le nom du mercure utilisé comme principe actif en alchimie, un agent révélateur. Et Mercure c’est aussi le messager des Dieux dans la mythologie, celui qui conduit les âmes aux enfers" - Stéphane Batut

Un film qui sort des sentiers battus et dont on sort avec beaucoup de questionnement. Très poétique Vif-Argent l'est, et l'on se dit que l'amour avec un grand A, peut résister à tout, même à la mort grâce à nos rêves le coeur et la pensée qui n'oublient jamais. 
© Fathi-Dafdouf - ZadigFilms1

VIF-ARGENT
Réalisé par Stéphane Batut
Avec : Timothée Robart, Judith Chemla, Djolof Mbengue, Saadia Bentaïeb, Jacques Nolot, Antoine Chappey
Distribué par Les Films du Losange
Genre : Drame, fantastique
Nationalité : Française
Durée : 1 h 46
En salle le 28 août 2019








Crédits photos et vidéo : © Fathi-Dafdouf - ZadigFilms1- Les Films du Losange




Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci