Cinéma, Le Regard de Charles - Critique

Charles Aznavour était célèbre dans le monde entier. La plupart des gens aimaient l'artiste qu'il était, mais saviez-vous qu'il aimait les gens en retour, et plus qu'on aurait pu le croire.

C'est au travers d'images tournées par Charles Aznavour et réalisé par Marc Di Domenico que l'on retrouve un autre homme que celui-ci que l'on admirait sur scène, à la télévision, au cinéma...

Synopsis :

En 1948 Édith Piaf offre sa première caméra à Charles Aznavour, une Paillard qui ne le quittera plus. Jusqu’en 1982 Charles filmera des heures de pellicules qui formeront le corpus de son journal filmé. Aznavour filme sa vie et vit comme il filme. Partout où il va, sa caméra est là, avec lui. Elle enregistre tout. Les moments de vie, les lieux qu’il traverse, ses amis, ses amours, ses emmerdes. Quelque mois avant sa disparition il entame avec Marc di Domenico le dérushage de ses films.
Il décide alors d’en faire un film, son film.
Ce film de Charles Aznavour, réalisé par un autre, Marc Di Domenico, a une histoire. Celle de l'artiste qui caméra à la main parcourt le monde et filme la vie, les scènes de la rue, les gens, ses proches, ses amours, mais qu'il garde pour lui. Un jour Marc Di Domenico, alors qu'il rendait visite à Charles, a eu connaissance des ces bobines de films. 

Ensemble ils ont décidé de monter ce documentaire mais la vie a fait que Charles Aznavour est décédé le 1er octobre 2018. Un an après, presque jour pour jour, le film sera montré au grand public. Un bel hommage.

Tout au long du film on découvre des gens lambdas, mais aussi d'autres artistes comme lors du mariage d'Edith Piaf, sa famille, les femmes de sa vie, des moments de tournage avec Lino Ventura sur "Un taxi pour Tobrouk", et on le voit lui aussi dans sa vie ordinaire, car il laissait parfois sa caméra à d'autres personnes.
Nous est dévoilé aussi, un Charles Aznavour sur scène ou en enregistrement, grâce à des images d'archives et l'on peut écouter nombre de ses succès, et d'autres chansons moins connues, mais tout aussi bouleversantes qui se marient avec les images.

En voix off, Romain Duris. Il se fond dans la peau du grand Charles et l'on oublie durant le temps de ce documentaire que l'artiste n'est plus là. Il vit à l'écran, derrière ou devant sa caméra et l'on rentre dans son intimité le temps d'un moment.
Ce film, pas seulement de sa vie, mais aussi des gens croisés tout au long de ses voyages, est très émouvant, on y voit un Charles Aznavour comme on ne l'imaginait pas. Un farceur, drôle, dans sa vie intime. On décèle aussi un homme éprouvé par la perte de son fils. Rien n'est occulté. Cet homme se livrait autant sur scène que dans ce qui est présenté alors qu'il n'est plus là, au travers de ces 93 minutes.

Ce film est fidèle à Charles Aznavour et lui ressemble. On découvre une partie de sa vie seulement car les images s'arrêtent alors qu'il a encore une longue carrière à venir.

Pour les amoureux de l'artiste ou pas. Un seul regret que j'aurais à émettre ce documentaire est vraiment trop court, j'aurais aimé qu'il dure encore et encore... !!!!
LE REGARD DE CHARLES
Un film de Charles Aznavour
Réalisé par Marc Di Domenico
Avec : Voix off : Romain Duris
Distribué par Rezo Films
Genre : Documentaire
Nationalité : Français
Durée :  1 h 23
En salle le 2 octobre 2019





Crédits photos et vidéo : Charles Aznavour - Rezo Films -© Anna Sanders Films Artisan Producteur Melodium France 3 cinéma 2019

Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci