Spectacle, War horse à la Seine Musicale

Ce spectacle était attendu en France. Avec de nombreux prix, des tournées à travers le monde War Horse se produira à La Seine Musicale pour quelques représentations. Je vous en parlais dans ma présentation du programme de ce fantastique lieu.

Lauréat de plus de 25 prix internationaux, dont le Tony Award® de la «Meilleure Pièce de Broadway» en 2011, War Horse, spectacle évènement mis en scène par Marianne Elliott et Tom Morris est présenté par Thierry Suc (TS3, une société du groupe Fimalac Entertainment) pour la première fois en France à la Seine Musicale pour 34 représentations exceptionnelles.

Témoignage universel remarquable sur le courage, la loyauté et l’amitié, inspiré du roman de Michael Morpurgo - qui fera son entrée au Petit Larousse 2020 - et adapté par Nick Stafford, War Horse retrace l’histoire touchante du jeune Albert et de son cheval Joey, sur fond de Première Guerre mondiale.  

Sur scène, 34 comédiens et chanteurs composent cette grande fresque historique et musicale empreinte d’émotion et de poésie, aux côtés de marionnettistes de talent qui donnent vie à des chevaux plus vrais que nature grâce au travail de la compagnie sud-africaine Handspring Puppet Company.  

Véritable spectacle d’aventure pour toute la famille, War Horse a été présenté en première mondiale le 9 octobre 2007 au National Theatre de Londres où il est resté à l’affi che pendant deux saisons avant d’être présenté au New London Theatre (West End) en mars 2009. Depuis, il s’est produit dans 97 villes et 13 pays, dont des productions à Broadway, à Toronto et à Berlin, ainsi qu’en tournée au Royaume-Uni et en Irlande, en Amérique du Nord, aux Pays-Bas, en Belgique et en Chine

La France est le 14e pays à accueillir le spectacle.


WAR HORSE
A la Seine Musicale
Île Seguin
92100 Boulogne-Billancourt

34 représentations du 29 novembre au 29 décembre 2019
Réservations via ce lien  

D'après le roman de Michael Morpurgo
Adapté par Nick Stafford en collaboration avec l'Handspring Puppet Company
Mise en scène et direction : Marianne Elliott et Tom Morris 
Conception : Rae Smith 
Direction, conception et fabrication des marionnettes : Basil Jones et Adrian Kohler, pour la Compagnie Handspring Puppet Company
Lumières : Paule Constable
Chorégraphie et gestuelle chevaux : Toby Sedgwick 
Conception vidéo : Leo Warner et Mark Grimmer pour 59 Productions  Musique : Adrian Sutton
Chansons : John Tams 
Son : Christopher Shutt 
Directrice de tournée GB et International : Katie Henry 
Directeur marionnettiste associé : Craig Leo 
Directrice associée : Charlotte Peters
Directeur marionnettiste associé : Matthew Forbes
Directeur résident : Charlie Kenber 
Directeur marionnettiste résident : Gareth Aled Scott Miller, jeune diplômé de l’Académie de musique et d’art dramatique de Londres, incarne Albert Narracott, le rôle principal, aux côtés de Jo Castleton qui reprend le rôle de Rose Narracott depuis la récente tournée marquant le 10e anniversaire du spectacle au Royaume-Uni. 
Le musicien Ben Murray revient du West End en tant qu’auteur-compositeur. 
Avec : Kofi Aidoo-Appiah (Topthorn : tête), Rianna Ash (Joey : tête), Huw Blainey (Geordie), Matthew Booth(Allan/ Brandt/ Manfred), Jonathan Cobb (Oie/ Schnabel), Colin Connor (Ted), Ben Cutler (Nicholls), Khalid Daley (David/ Joey Poulain), Zoe Halliday (Topthorn : arrière-train), Danny Hendrix (Billy/ Heine/ Klebb), Alex Hooper (Joey : cœur), Lewis Howard (Joey/ Topthorn : cœur), William Ilkley (Arthur), Michael Jean-Marain(Topthorn : cœur), Andrew Keay (Joey/ Topthorn : arrière-train), Clive Keene (Greig/Sergent Fine), Natalie Kimmerling (Emilie), Kiran Landa (Paulette/ Joey Poulain), Mark Matthews (Joey : arrière-train), Katharine Moraz (Annie Gilbert), Christopher Naylor (Friedrich/ Prêtre), Samuel Parker (Joey/ Topthorn : arrière-train), Tom Quinn (Joey/ Topthorn : tête), Gareth Radcliffe (Carter/ Strauss), Domonic Ramsden (Joey/ Topthorn : cœur), Jack Simpson (Klausen), Tom Stacy (Joey/ Topthorn : tête), Elizabeth Stretton (Matron Callaghan/ Joey Poulain), Kenton Thomas (Bone/ Schweyk/ Vet Martin), Charlie Tighe (Stewart/ Heine/ Ludwig) et Matthew Trevannion (Sergent Thunder

Résumé

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Joey, le cheval bien-aimé du jeune Albert, est vendu à la Cavalerie et envoyé en France. Il est bientôt pris dans le feu de l’ennemi, et le destin l’entraîne dans un voyage extraordinaire, servant les deux camps avant de se retrouver seul dans un no man’s land. Albert, resté à la ferme de ses parents dans le Devon, ne peut oublier Joey. Bien qu’encore trop jeune pour s’enrôler dans l’armée, il entreprend une mission périlleuse pour retrouver son cheval et le ramener à la maison.


Mon avis


War horse est un spectacle phénoménal. On atteint le sublime et l'on touche la perfection. Les différents tableaux présentés sont tous de qualité quant aux faux chevaux, vous oubliez vite les personnes qui les animent et vous êtes subjugués par ce qui est proposé. A voir absolument !!!!



Crédits photos et vidéo : War Horse - TS3 - National Théâtre



Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci