Le grand bleu de Luc Besson en ciné-concert à la Seine Musicale avec Eric Serra et ses musiciens

 *
Le 11 mai 1988, le film Le Grand Bleu sortait en salle....

Le 11 mai 2018, 30 ans après, jour pour jour, j'avais l'honneur d'assister à la projection de ce film mais pas n'importe comment. En effet, à l'occasion de la date anniversaire, Le Grand Bleu était présenté pour la première fois en ciné-concert.
Sur grand écran à la Seine Musicale, Jacques Mayol (Jean-Marc Barr dans le film) et Enzo (joué par Jean Reno) prenaient vie tandis qu'Eric Serra et ses 6 musiciens jouaient en live la mythique bande originale qui a été vendue à plus de 3 millions d'exemplaires et a reçu un César et une Victoire de la meilleure musique de films. 
Copyright  Patrick Camboulive

Avec cette partition, Eric Serra nous livre une musique planante qui nous fait frissonner à chaque inspiration prise par les deux plongeurs.

Dès lors que vous entrez dans cette immense salle et que vous voyez l'affiche du Grand Bleu sur le gigantesque écran, vous sentez que vous allez passer un excellent moment.
Les instruments sont en place, ne reste qu'à attendre les musiciens et que le film soit lancé.

Dès les premières images, et mesures, vous savez que vous allez vivre un moment intense.

Sur les réseaux sociaux, j'ai partagé des instants et des personnes m'ont dit, mais le Grand Bleu j'ai pu le voir "X" fois, oui mais "X "fois ne vaudra jamais cette fois là.

Comment décrire cet incroyable moment. Vivre, écouter en live et voir ce mythique film, vaut réellement le détour et donne des frissons.

Ce n'est pas un exercice aisé auquel s'est attelé Eric Serra - et ses musiciens - et il fallait oser. Ce dernier nous dira à la fin qu'il aura fallu des mois de travail, de répétitions et que se lancer un défi pareil n'était pas gagné.
Pour ma part, j'avoue que je regardais autant le film que les joueurs car ils étaient fusionnels avec ce long métrage et sur une musique tour à tour planante, mélancolique, le film prenait une autre dimension.

La bande son fait partie désormais du patrimoine culturel cinématographique. Il ne suffit que de quelques secondes pour identifier cette BO devenue aussi culte que le film

Avec de simples boîtes à sons électroniques, Eric Serra réussit à retranscrire en musique l'atmosphère des profondeurs du Grand Bleu. Les sons synthétiques nous rappellent les chants des baleines et créent une incroyable sensation de bien-être.
 
Pour celles et ceux qui n'auraient pas vu le Grand Bleu, l'histoire est celle d'une amitié entre deux hommes liés définitivement à la mer : Jacques Mayol et Enzo Molinari. Le personnage de Jacques Mayol est donc joué par Jean-Marc Barr qui l'a fait sortir de l'inconnu. 
 
 Copyright  Patrick Camboulive

Un entracte fut nécessaire aux musiciens, mais j'avoue qu'il nous tardait de reprendre la suite et de replonger dans les divers mers du monde, ainsi que dans les mélodies du film.

Normal, standing ovation à la fin. Les musiciens étaient certainement exténués mais heureux d'avoir réussi une telle prouesse.

J'avoue que je suis repartie éblouie par ce que je venais de vivre. Un moment puissant et magique. 
 
Pour celles et ceux qui auraient manqué ce rendez-vous, vous pourrez vous rattraper si l'envie vous tente de  vivre vous aussi ce moment unique. En effet, Eric Serra et ses musiciens reviennent avec une date supplémentaire le samedi 2 juin 2018, toujours à la Seine Musicale et peut être par la suite en tournée.
Retenez votre souffle, mettez vous en apnée, et venez vivre cette plongée exotique hors du commun.
 
LE GRAND BLEU
CINE-CONCERT
Le 2 juin 2018
Avec Eric Serra et ses Musiciens
A la Seine Musicale
Île Seguin
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
Site Internet La Seine Musicale





Crédits photos : *Gaumont/Gérard Drouot Productions/Patrick Camboulive - Autres Dame Skarlette




Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci