Cinéma, Dogman de Matteo Garrone avec Marcello Fonte - Critique

Dogman, un film qui a déjà fait parler de lui sur la Croisette et qui assurément doit être attendu par les cinéphiles.

En salle le 11 juillet prochain, Dogman c'est la confrontation du petit et de la brute, la confrontation entre deux êtres que tout oppose. L'un est doux, l'autre est bestial.

Dans un petit village paumé en Italie, un accro à la drogue va revenir au pays après avoir purgé sa peine en prison et va persécuter tout les villageois et surtout son ami Marcello toiletteur pour chiens. Jusqu'où les gens pourront aller, tenir, comploter, afin de ne plus subir les représailles de ce forcené ?  C'est cette histoire, tirée d'un fait réel, que le réalisateur Matteo Garrone nous livre.

Il y a beaucoup de grands longs métrages italiens qui m'ont marquée et en général j'aime le cinéma italien. Celui-ci ne dérogera pas à la règle. Une ambiance italienne comme je n'avais pas ressenti depuis longtemps. On pourrait croire que ce film a été tourné il y a longtemps, de par le lieu, l'ambiance, car on retrouve l'Italie d'avant.

Le réalisateur, a déjà réalisé des films qui ont marqué le cinéma comme Gomorra, Premier Amour, Tales of Tales, Reality, et  a obtenu de nombreux prix tout au long de sa carrière. Il  nous offre là une oeuvre étonnante, bestiale et surprenante avec une ambiance vraiment particulière. Un long métrage qui reflète la violence sociale

Si vous aimez le cinéma, et que vous avez suivi le dernier festival de Cannes, vous n'êtes pas sans savoir que l'interprète principal Marcello (interprété par Marcello Fonte), a obtenu le prix d'interprétation masculine lors de la cérémonie de clôture.  

Fondamentalement bon, ce toiletteur pour chiens, et petit dealer à l'occasion pour arrondir ses fins de mois, n'a dans sa vie que sa fille qui lui apporte l'amour dont il a besoin et ses chiens qu'il adore. Il faut l'entendre dire "Me Amor" lorsqu'il s'occupe de ces derniers.

Marcello Fonte n'a pas encore une grande carrière mais ça devrait changer dans les années à venir. On a pu le voir dans cette année l'Intrusa. 

Dans Dogman sous sa frêle silhouette, un regard qui exprime toutes les émotions, il porte le film. Entre peur, amitié et attrait pour Simoncino, Marcello attendra t'il la délivrance qu'il souhaite ou cette histoire le mènera t'il, la paix intérieure ? la folie ?  Quel choix fera Marcello à la fin du film ?

Quant à Edoardo Pesce, qui tient le rôle de Simoncino, c'est la violence à l'état pur durant tout le film. Il terrorise les gens pour obtenir tout ce qu'il veut. C'est le petit - Gros - Caïd du coin. Étonnant également de par sa transformation physique. Celui que l'on avait déjà vu dans Coeurs Purs, Fortunata, nous offre l'image du dur qui va à l'opposé de ce qu'est Marcello.

De longs plans séquences, avec parfois une pluie battante, cette banlieue déshéritée ne donne réellement pas envie d'y vivre.

Quelques moments drôles dans ce film noir et une musique de Michele Braga,qui vous transporte loin de chez vous.

Comme le dit le réalisateur : "Le paradoxe c'est que ces chiens qui peuvent se montrer méchant vont vivre et voir la violence de leur propre cage.  Comme cela s’est souvent produit pour mes films, il y a aussi pour Dogman, à l’origine, une suggestion visuelle, une image, un renversement de perspectives : celle de quelques chiens, enfermés dans une cage, qui assistent comme témoins à l’explosion de la bestialité humaine… Une image qui remonte à plus de dix ans, quand, pour la première fois, j’ai pensé tourner ce film."

Une histoire étonnante, surtout lorsque l'on sait qu'elle s'inspire d'une histoire vraie. Un prix amplement mérité pour Marcello Fonte. Un long métrage sans clichés qui va droit au but nom d'un chien.

Comme le disait Madame de Sévigné : "Plus je vois les hommes, plus j'admire les chiens". 

DOGMAN
Réalisé par Matteo Garrone
Avec : Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Alida Baldari Calabria, Adomo Dionisi, Francesco Acquarolli, Gianluca Gobbi, Nunzia Schiano
Distribué par Le Pacte
Genre : Drame
Nationalité : Italien
Durée : 1 h 42
En salle le 11 juin 2018

A noter que ce film a déjà eu de nombreuses nominations et de prix. 

Le synopsis

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce...


Crédits photos et vidéo :  Le Pacte - Copyright Greta De Lazzaris


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci