Cinéma, Joueurs (Treat me like fire) avec Tahar Rahim et Stacy Martin - critique

Joueurs est un film qui se passe dans le monde de la nuit, le monde des cercles de jeux et c'est le premier long métrage de Marie Monge.

Une jeune fille bien sous tout rapport, va se trouver embarquer dans un cercle vicieux autant par amour que par passion du jeu, et ce long métrage nous montre jusqu'où ce tourbillon va la conduire. 

On va surtout suivre l'aventure des deux acteurs principaux interprétés par Stacy Martin et Tahar Rahim

Stacy Martin, qui joue le rôle d'Ella, va suivre Abel interprété par Tahar Rahim

Elle paraît douce, innocente et va découvrir un monde qu'elle ne connaissait pas, qui va la fasciner mais est-ce Abel qui la séduit le plus, ou ces lieux où elle va traîner avec lui la nuit. Petit à petit on va la voir se transformer, physiquement, moralement. Cette actrice a beaucoup de talent et dans Joueurs elle nous livre encore une autre facette de son jeu. Stacy Martin a déjà une longue liste de films à son actif dont "Tout l'argent du monde", "Tales of Tales" ou encore "Taj Mahal".

Quant à Tahar Rahim, avec ce rôle il nous épate un peu plus en mec paumé, le gars qui perd toujours et qui pense toujours se refaire. Il est incroyable de vérité avec une vraie "gueule" il est habité par son personnage. Un rôle de composition ou il s'investit une fois de plus totalement.

Leur duo fonctionne parfaitement et ils apportent beaucoup à ce long métrage qui a quelques faiblesses au niveau du scénario et l'intrigue.

Dans les seconds rôles qui sont assez marquants on trouve Karim Leklou, Bruno Wolkowitch ou encore Jean-Michel Correia.

Pour quelqu'un de novice, et quelque part influençable, cet endroit peu devenir une drogue, il envoûte la personne qui y devient accro. En fait Ella va tellement devenir dépendante d'Abel qu'elle va en devenir aussi accro au jeu.
Joueurs, ou Treat me like fire titre anglais, se déroule surtout la nuit avec toujours beaucoup de protagonistes. Des lumières particulières, au néon, au lampadaire, au petit matin, et des bruits de sons directs qui donnent de la profondeur à ce film ainsi qu'une musique qui apporte un excellent tempo au film que l'on peut classer comme thriller.

Un monde qui peut devenir fascinant si l'on n'y prend pas garde, un monde peuplé de gens de toutes sortes, toutes classes sociales, de tout âge.... Le jeu, peu devenir une addiction et "Joueurs" montre bien les hauts et les bas que peuvent avoir les personnages. Ils sont tout autant destructeurs qu'auto-destructeurs.

Ce film est une immersion totale dans Paris, mais pas dans la ville que l'on peut connaître. On est entraîné dans des lieux, que personnellement je ne fréquente pas et qui font voir des dessous insoupçonnables pour des novices. Pour les amateurs du genre "Joueurs" ou "Treat Me like Fire" est un premier film qui vous donnera à réfléchir.

JOUEURS
Titre anglais : Treat me like fire
Réalisé par Marie Monge
Avec : Stacy Martin, Tahar Rahim, Karim Leklou, Bruno Wolkowitch, Marie Denardaud, Jonathan Couzinié, Jean-Michel Correia, Caroline Piette
Distribué par Bac Films
Genre : Thriller
Nationalité : Français
Durée : 105 mn
En salle le 4 juillet 2018

Joueurs  a été nominé au dernier Festival de Cannes ainsi qu'au Festival du film Francophone de la Ciotat et au Festival du film de Cabourg. Il a reçu le prix de la jeunesse au Festival de Cabourg et Tahar Rahim à quant à lui été récompensé comme meilleur acteur au Festival du premier film Francophone.

Le synopsis :

Lorsqu'Ella rencontre Abel, sa vie bascule.
Dans le sillage de cet amant insaisissable, la jeune fille va découvrir le Paris cosmopolite et souterrain des cercles de jeux, où adrénaline et argent règnent.
D’abord un pari, leur histoire se transforme en une passion dévorante.



 Crédits photos et vidéo : Copyright Bac Films


Pour les différents réseaux sociaux cliquer sur les icones :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci