Musique, Bō et son 1er EP Everything Begins

J'aime découvrir des talents hors du commun et le moins que l'on puisse dire c'est que en est un aussi bien par sa musique que par son univers.

A peine vingtenaire, Bō est passionné par l’association du son et de l’image. Deux aspects de la création que nourrit son esthétisme. Passionné par la création graphique, développe lui-même ses procédés de création pour donner vie à tout un univers visuel en 3D, de la pochette de son EP au clip de son 1er single Ritual et à celui du second Broken Head. 

Dans les titres de son 1er EP Everything Begins, Bō nous parle du grandiose, de sa quête perpétuelle du mouvement parfait, de son envie de pousser les émotions jusqu'à leur extrême, de faire passer des sensations fortes. Il nous pousse tantôt à l'euphorie, tantôt à l'excitation, parfois même à la mélancolie. Son but : inciter l'auditeur à lâcher prise, à partager avec lui ces phases d'excitations intenses, cette forme d'euphorie qui nous laisse croire que l'on peut réaliser nos rêves les plus fous.  

Dans ce tout 1er EP, chaque titre génère une vibration spécifique qui pousse le corps à bouger de manière irréversible, à se projeter dans un monde inconnu et attirant, marqué par un rythme vivant et intense. 

Inspiré par des artistes comme Jumo, Jon Hopkins ou encore Flume, Bō parle à tous les sens et nous invite à vivre une véritable expérience, portée par des visuels qu’il réalise lui-même afin de nous plonger dans un univers recomposé. Union paradoxale entre organique et synthétique, sa musique est une succession perpétuelle de montées exaltantes et de drops électriques qui forcent l’esprit à se libérer dans un mouvement puissant et spontané.  

Cet été, Bō a remixé We Were Young, un titre de Petit Biscuit avec JP Cooper. Il dévoile aujourd'hui la vidéo en animation de Broken Head, nouvel extrait de son premier EP Everything Begins.


Révélé par le titre Ritual, le producteur électro Bō installe ses sonorités organiques et ses textures irréelles.

Sous le pseudo Bō, Augustin Goupy, âgé de dix-neuf ans, façonne un son mélodique capable de susciter une réaction instinctive chez l’auditeur. Son premier EP de six titres sorti le 9 septembre, s'appelle Everything Begins. La musique de est une invitation à lâcher prise, à partager des phases d’euphorie, teintées de rêves grandioses et souvent mélancoliques.

Son single s'appelle Broken Head porté par la voix sensuelle d'Azzurazi par la vidéo nous plonge dans un univers visuel en 3D. Un monde à la fois irréel, artificiel et organique sidérant de beauté.

1er EP Everything Begins
Disponible en digital depuis le 9 septembre 2019



Crédits photos et vidéo : BO 
   


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci