Cinéma, Mon chien stupide de Yvan Attal - Critique

Le nouveau film de Yvan Attal, "Mon chien Stupide" sera en salle le 30 octobre prochain. En sortant de la projection presse, ma première pensée fut "Il envoie du lourd". Je sais, pas très classe comme expression, mais ce sont les premiers mots qui me sont venus à l'esprit, car j'ai adoré ce long métrage.

Adapté du roman de John Fante ce film est la belle surprise de la semaine.
Synopsis :

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer.

Avant de commencer à filmer, Yvan Attal pensait confier le rôle principal d'Henri, à un autre acteur, puis l'envie d'interpréter ce rôle, de jouer aux côtés de Charlotte et de son fils a été plus forte et il a bien fait car il est phénoménal dans sa composition d'homme paumé, aigri par la vie, un écrivain en situation d'échec que seule la présence d'un chien va réconforter. Bien qu'odieux, et ne se remettant pas vraiment en question, on s'attache à  Henri pour ce côté tout de même sympathique qu'il apporte à son personnage.


Charlotte Gainsbourg, qui joue Cécile, est la femme d'Henri qui en a marre de s'occuper de la maison, de toute l'intendance, mais surtout de son mari. Atypique dans sa manière de s'habiller, on voit que Charlotte se fout de l'image qu'elle va renvoyer à l'écran. Elle semble détachée, nonchalante, mais en rébellion contre Henri... et son chien !!! En fait, elle est éclatante à l'écran et Yvan Attal la met magistralement en lumière. 
Et puis il y a Ben, le vrai fils de Charlotte et Yvan aux côtés de ses frères et soeurs de cinéma Adèle Wismes, Pablo Venzal et Panayotis Pascot.
Sans oublier ce chien "informe", qui bave, qui a une libido débordante surtout envers les humains !!! Un vrai régal...
 
Yvan Attal, à travers ses films, aime parler de couple, de la vie de famille, de bouffe, et il ne déroge pas à la règle avec ce dernier long métrage. Il sait parfaitement diriger sa petite troupe et va droit au but.

Mon chien stupide aborde les sujets comme le temps qui passe, la crise de la cinquantaine, la carrière qui décline, le couple qui va mal. C'est drôle, émouvant, et amène à pas mal de réflexion, du moins pour ma part.

Il est vrai que ce long métrage m'a touchée. Il parle d'amour, de famille avec de l'auto dérision car Yvan Atall n'en manque pas.
Yvan Attal fait la part belle à la musique composée par le jazzman Brad Mehldau ainsi qu'à une jolie photo. Tourné au Pays Basque on peut y admirer de sublimes paysages.

Cette comédie noire, amère, sur le côté existentiel du couple et de tout ce qui va avec, est jubilatoire.
MON CHIEN STUPIDE
Adapté du roman de John Fante
Réalisé par Yvan Attal
Avec : Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, Ben Attal, Éric Ruf sociétaire de la Comédie-Française, Pascale Arbillot, Sébastien Thiéry, Adèle Wismes, Pablo Venzal, Panayotis Pascot, Oscar Copp, Lola Marois
Distribué par Studio Canal
Genre : Comédie Dramatique
Nationalité : Français
Durée : 1 h 46
En salle le 30 octobre 2019

 




Crédits photos et vidéo : Studio Canal

#MonChienStupide



Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci