Critique, K contraire de Sarah Marx

Sarah Marx est la réalisatrice de ce premier film K Contraire, après un court, "Fatum", en 2012 et des clips musicaux. Au travers de ce drame social, elle se révèle inattendue.

Synopsis :

Quand Ulysse, 25 ans sort de prison, il doit gérer sa réinsertion et la prise en charge de sa mère malade. Sans aide sociale, il lui faut gagner de l’argent et vite. Avec son ami David, ils mettent en place un plan. Mais rien ne se passe comme prévu.

Le personnage d'Ulysse est tenu par Sandor Funtek. A 29 ans, ce tout jeune comédien, vu dans "Noces", "Les derniers parisiens", "Nos vies formidables", sera également au générique du film "Adoration" qui sort le 22 janvier prochain

Il prouve qu'il a la trempe de tenir un premier grand rôle. Il est la révélation de ce film. Il n'est sans doute pas anodin qu'il ait été choisi pour interpréter Kool Shen (NTM), dans le futur long métrage "Suprêmes".

A ses côtés, Sandrine Bonnaire joue sa mère. Dépressive, elle est juste, comme à l'ordinaire. Elle n'a cependant qu'un rôle secondaire qui aurait mérité d'être plus approfondi, afin de mieux nous montrer les rapports mère/fils.
Après Les Misérables, on retrouve Alexis Manenti (David), dans un tout autre rôle, même si le thème central reste le même, ainsi que Lauréna Thellier aperçue dans "Ma Loute" et "Le ciel attendra".

Malgré quelques faiblesses, le film est bien écrit et aborde différents sujets comme celui de la délinquance, la réinsertion, mais aussi de la maladie, dans le cas présent psychique. Il aurait été bon que Sarah Marx nous propose, peut être, plus de scènes entre Sandrine Bonnaire et Sandor Funtek, qui sont, ici à mon goût, trop superficielles.

Du rythme, ce long métrage n'en manque pas. Sarah Marx nous propose un sujet assez noir. On sent du vrai, du vécu et la réalisatrice a du bien se renseigner et côtoyer nombre de personnes ayant vécu cette situation précaire pour si bien en parler.

Un film sincère et vrai, une jolie première oeuvre. Une réalisatrice à suivre.
K CONTRAIRE
Titre original : l'enkas
Réalisé par Sarah Marx
Avec : Sandor Funtek, Sandrine Bonnaire, Alexis Manenti, Lauréna Thellier, Virginie Acariès
Distribué par Les Valseurs
Genre : Drame
Origine : France
Durée : 1 h 23
En salle le 22 janvier 2020

A noter :

Le film a été sélectionné dans différents festival

  • Festival de Venise
  • Festival International du film de Saint-Jean de Luz
  • Festival International du premier film d'Annonay
  • Premiers plans d'Angers
  • Festival du film francophone d'Angoulême




J'ai pu découvrir le film, lors de l'avant-première qui s'est tenue au cinéma Max Linder la semaine dernière, avec une bonne partie de l'équipe. Quelques photos de l'évènement.
 
 *
 *Sandrine Bonnaire - Sarah Marx
 *
 *Sandor Funtek
 *Lauréna Thellier
 *
 *
 *
 *
 *
 *
 *
 Crédits photos et vidéo : Les Valseurs - Autres *Dame Skarlette


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci