Exposition Titanic - Paris à la Porte de Versailles

Le 16 août dernier, pendant 3 heures environ, je me suis appelée Maria et j’ai voyagé en 1ère classe sur le Titanic. J’aurais également pu m’appeler Rose, comme dans le célèbre film,  mais ce ne fut pas le cas.
J’y ai rencontré André René Aimé Lievens , et non je n’ai pas croisé Jack, qui lui était en 3ème classe.

Nous avons fait le voyage ensemble. Un voyage imaginaire mais au combien émouvant, car ce fut lors de l’exposition du Titanic à la porte de Versailles 
Dès que vous montez à bord de ce navire, vous êtes transportés cent ans en arrière.

Nous sommes en 1912, je viens d’avoir ma carte d’embarquement, je m’en vais rejoindre New York sur le paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, qui a été construit dès 1909 à l’initiative de Joseph Bruce Isamy par  l’architecte Thomas Andrews. La construction a eu lieu à Belfast.

Je suis éblouie par tant de beauté. C’est le plus luxueux paquebot jamais construit jusqu’alors. J’ai embarqué à Cherbourg, alors que le Titanic a quitté le 10 avril 1912 Southampton en Angleterre. Près de 40 nationalités sont représentées. Nous nous rendons vers Queenstown en Irlande. 

Nous sommes tous à bord désormais. 1324 passagers et 889 membres d’équipage.

C’est le commandant Edward Smith qui est au gouvernail, il voulait prendre sa retraite, mais on l’a convaincu de faire la traversée à bord du Titanic. Ce sera son dernier voyage et effectivement ça le sera.
 *
J’emprunte des coursives pour rejoindre ma cabine, que dis-je, ma suite car il faut savoir que ce paquebot est équipé de chambres ayant des portes qui mènent sur un salon, et les personnes de 1ère classe voyagent avec leur personnel de maison.
Le confort est réellement présent : lavabo avec eau chaude et froide, raffinement dans les chambres, pour nous distraire un bain turc, une salle de sport, un salon de lecture, un fumoir pour les Messieurs. 

Ce monstre des mers comme l’a décrit une de mes amies, qui a décidé au dernier moment de ne pas monter à bord, est long de 269 mètres, large de 28 mètres et haut de 53 mètres. 10 ponts, dont 7 nous sont réservés.


Un restaurant en haut du grand escalier avec des mets raffinés mais également un café véranda.
Les personnes de deuxième classe sont bien logées également. Il faut savoir que leur classe correspond à la première classe d’autres navires. Leur repas sont raffinés.


Pour les personnes naviguant en troisième classe, c’est certes moins luxueux que pour les classes supérieures, mais tout à fait correct. Munis de couchettes de 4 ou 8, ils ont deux espaces communs, un fumoir ils peuvent se rendre sur le pont de poupe et leur repas sont très bons. Ce sont essentiellement des gens de l’immigration.


Le voyage se déroule très bien et c’est donc là que je rencontre André. Nous devenons amis. Nous ne vivrons pas la romance de "Jack et Rose" comme dans le film de James Cameron,  mais nous ferons notre voyage irréel durant cette exposition sur le Titanic.

Nous sommes à deux jours de New York. La nuit est tombée nous nous préparons pour le dîner. Alors que la soirée bat son plein, il est 23 h40  en ce 14 avril 1912 et alors que l’on disait de ce bateau qu’il était insubmersible, le Titanic heurte un iceberg par tribord et malgré tous les efforts fournis le bateau sombre.

 *
Il manque des canots de sauvetage car ils ont été retirés avant le départ du navire puisque celui-ci ne risquait rien. Les femmes et les enfants d’abord. Certaines personnes ne veulent pas quitter le navire puisqu’il est insubmersible. Le commandant ordonne aux musiciens d’’aller jouer sur le pont afin qu’il y ait moins de panique. Ce qu’ils font jusqu’au bout. Aucun des joueurs ne survira.


Certains canots de sauvetage, qui peuvent contenir jusqu’à 69 personnes, s'éloignent non rempli. Des anecdotes il y en a par centaine à raconter



Des signaux de détresse sont envoyés.

A 2 h18 les dernières lumières du Titanic s’éteignent. Puis le bateau se brise en deux et coule vers 2 h20.

Vers 3 h30 le Carpathia, un autre bateau viendra sauver les rescapés dans les canots. 

Pendant 73 ans les chercheurs essaieront de localiser l’épave du Titanic. C’est le 1er septembre 1985 que Robert Ballard trouvera le paquebot à 3843 mètres de profondeur.


*


*
Depuis plusieurs expéditions ont été faites afin de remonter des objets retrouvés sur le site de l’épave. Il faut faire vite car des bactéries attaquent le bateau et un jour on ne pourra plus rien en tirer.



RMS Titanic INC a déjà mené 8 expéditions, dont la dernière date de 2010. Plus de 280 objets ou des reconstitutions. Des projections des expéditions sous-marines sur écran 3D durant cette visite.











Déjà plus de 25 millions de visiteurs ont vu cette expo dans les plus grands musées du monde. Une visite pédagogique et pour tous les âges. Vous y découvrirez des choses incroyables, lirez ou écouterez des anecdotes. Un voyage dans le temps, comme si vous y étiez (enfin presque). Énormément de monde car cette exposition remporte un franc succès et c'est tant mieux.


Plus de 1500 personnes périront. Maria, la personne que j’étais pendant 3 heures s’en sortira. Mon accompagnant André périra.

Un voyage émouvant et chargé d’émotions en tout genre tout au long de la visite.


Une exposition que j’aurais dû découvrir lors de la soirée d’inauguration le 4 juin dernier mais étant au défilé Dove, je n’avais pu m’y rendre et fort heureusement, grâce à Xavier j’ai pu aller voir cette expo.




L’exposition du Titanic restera à la Portes de Versailles – Pavillon 8 jusqu’au 15 septembre – Hall climatisé à 21 °



Métro : Porte de Versailles

        Ouvert tous les jours
        Du 1er juillet au 15 29 septembre de 10 à 19h - L'exposition rencontrant un tel succès est repoussée  
        jusqu'au 29/09


        Tarifs Audio guide inclus
        Adulte : 15,90€
        Enfant (5 à 14 ans) : 12,90€
        Famille (2 adultes + 2 enfants de 5 à 14 ans) : 52€
        Enfant (- 5 ans) : gratuit

        Tarif unique tous les lundis : 12,90€
        Enfant (- 5 ans) : gratuit

       L' Audio guide est disponible en deux langues: français et anglais.

       Un audio guide spécifique est également disponible pour les enfants.

       Réservation : www.titanic-expo.com et points de ventes habituels

 *
Une remarque au niveau de la boutique, un grand hall clôture la visite, où vous pouvez acheter des souvenirs. J’ai trouvé ceux-ci vraiment très chers et puis lorsque je vois Made in China sous la plupart des objets c’est rédhibitoire pour moi. Le seul reproche que j’ai à faire par rapport à cette exposition.

Certaines d’entre vous m’ont dit avoir fait la visite avec moi en me suivant sur instagram. Pour celles voulant voir d’autres photos rendez-vous sur mon compte.


Merci à Xavier pour l'invitation
Crédit photos : *Titanic et Dame Skarlette

Vous pouvez également me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram si le coeur vous en dit

Share this:

, ,

CONVERSATION

18 commentaires:

  1. Aaaah j'aurais tellement aimé pouvoir la voir !
    En plus, ça a démarré peut de temps après mon séjour à Paris, j'étais dégoutée !
    Merci pour la visite !
    Djahann

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu tes photos instagram, ça donnait envie de t'accompagner.
    C'est une expo que j'aurais bien voulu voir, mais d'ici le 15 septembre je ne pense pas que ce soit possible...
    Bises !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai entendu parler de cette expo à la TV, j'aurais bien aimé la voir. Merci et bravo pour ce superbe billet plein d'émotions.
    Gros bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais trop aller à cette expo !!!!

    RépondreSupprimer
  5. J'avais vu l'exposition Titanic à la Cité de la mer de Cherbourg en 2012 (pour les 100ans), où, comme tu le précises certains passagers (ainsi que toi même à ce que je vois :) ) sont montés.
    J'avais adoré l'expo, mais je l'avais trouvé un peu courte, il n'y avait pas d'objets issus du paquebot, car une expo parallèle se déroulait à Belfast.
    Je suis ravie de voir que tu as pu en contempler certains! J'espère revoir cela à Cherbourg lorsque l'expo parisienne aura pris fin!
    Merci pour ce beau voyage,

    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette retranscription de l'exposition, je connaissais certaines choses et en ai appris d'autres, ce fut très intéressant ! Très belles photos !

    RépondreSupprimer
  7. voilà une expo que j'aurais adoré voir!
    bise


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  8. j'aimerais tellement y aller !!!

    RépondreSupprimer
  9. Tu me donne bien envie d'aller y faire un tour...

    RépondreSupprimer
  10. Un bel article, des choses que l'on oublie !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. C'est amusant car je viens de voir aujourd'hui les photos de ma filleule qui y a été justement :) Décidément je suis terriblement tentée!!

    RépondreSupprimer
  12. Oh ça me fait super envie. Je n'aurai pas le temps d'y aller dommage au moins j'aurai un peu fait la visite par ton biais. Bon we Sylvie C.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  14. La reconstitution des cabines est vraiment très impressionnante. Quel bond émouvant dans le passé!

    RépondreSupprimer
  15. J'avais très envie d'y aller avant ce billet ... Alors maintenant .... Merci pour ce billet générateur d'envie :)

    RépondreSupprimer
  16. Je suis tentée par cette exposition ... Me connaissant je vais (encore) rater une exposition intéressante sauf si je trouve un peu de temps juste avant la fin de cette expo ;-)
    De belles photos en out cas !

    RépondreSupprimer
  17. je ne fais que survoler ton article, j'y vais vendredi prochain...enfin !

    RépondreSupprimer
  18. il me tarde d'aller voir cette expo

    RépondreSupprimer

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci