(Joaillerie) Abe by Ariane Chaumeil nous présente sa collection de bijoux d'art Printemps-Eté 2018

C'est lors de la dernière Fashion Week Couture, encore une fois, et à la Maison des Centraliens, qu'a eu lieu la présentation des bijoux Abe Jewelry, par Ariane Chaumeil.

Cette collection joaillerie d'Art Printemps-été 2018 est absolument splendide. Toujours un fil conducteur, celui-ci nous mène en Grèce. 



"Dans le labyrinthe du monde moderne, la Maître d’Art Ariane (Chaumeil) suit le fil spirituel qui la relie à l'Ariadne de la légende grecque...

Jeté dans le labyrinthe pour y périr en sacrifice avec 13 autres jeunes hommes et femmes, Thésée fut sauvé par Ariane qui tomba amoureuse de lui, en lui donnant le fil qui lui permit de s’échapper du Labyrinthe après avoir vaincu le Minotaure.
14 sacrifices... 14 parures créées par Ariane Chaumeil pour sa dernière collection de joaillerie d’art.
 
Les alliages de métaux (laiton, or fin) subliment des matières naturelles tel le corail collecté dans des zones de pêche autorisée en Espagne, des coquillages travaillés, des turquoises reconstituées, de l'agate rouge, du cuir mais aussi quelques perles facettées de cristal autrichien ayant pour vocation de mettre en valeur le travail technique de cristal vénitien. Avec des motifs inédits mais aussi un travail de précision incluant des feuilles d'or, de l'argent pur travaillé au chalumeau vaporisé en oxydes d'argent qui viennent se fixer dans le verre lui conférant ainsi des couleurs irisées allant d'un blanc nacré, à l'or jusqu'à des bleus profonds n'apparaissant qu'au contact de la lumière. Enfin un traitement au vernis est appliqué afin que les parures puissent traverser le temps.
 
Ariane a donc puisé son inspiration dans l'antiquité grecque à l’instar de ces épaulières et de ces bracelets-bagues, tels des squelettes d'armures élégantes... En nous projetant dans ce passé fantasmé, Ariane déroule le fil qui nous relie au monde moderne, incluant dans ses créations intemporelles des yeux de Naxos aux motifs qu’elle a créés uniques, conjurant tous les mauvais sorts,  véritables perles de joie. 
*

 *
Le fil d’Ariane nous a conduits au bonheur…"

ABE BY ARIANE CHAUMEIL
ART JEWELRY SPRING SUMMER 2018 COLLECTION
 


 **
In the labyrinth of the modern world, the Master of Art, Ariane Chaumeil, follows the spiritual thread that connects her to Ariadne of the Greek legend...
 
**



Thrown into the labyrinth to perish in sacrifice with 13 other young men and women, Theseus was saved by Ariane who fell in love with him, giving him the thread that allowed him to escape the Labyrinth after defeating the Minotaur.




14 sacrifices ... 14 adornments created by Ariane Chaumeil for her latest jewelery art collection. Alloys of metals (brass, fine gold), sublimate natural materials such as coral collected from authorized fishing zones in Spain, worked shells, reconstructed turquoises, red agate, leather as well as faceted crystals. Austrian beads showcase the technical work of Venetian crystal. With original patterns, as well as a precision work, including gold leaf, pure silver worked with the vaporized oxidation of silver oxide torches that are fixed in the glass.  Therefore, conferring iridescent colors ranging from a pearly white, with the gold until deep blue appearing only in contact with the light. Finally a lack treatment is applied in order for the ornaments can cross the time.




Ariane has drawn her inspiration from Greek antiquity armors such as shoulder pads and bracelets-rings... By projecting us into this fantasized past, Ariane reels the thread that connects us to the modern world, including in her timeless creations Naxos eyes with unique designs, conjuring all the bad spells, real pearls of joy.




The thread has led us to happiness
Crédits photos : *Photos Mateo Volta Imaxtree - **Photos Mathias Paltrie - Autres PL pour Dame Skarlette (Photos prises avec l'appareil Panasonic Lumix FZ300)

Share this:

, , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci