J'ai testé le comptoir Bellota-Bellota Champs-Elysées

Il y a moins une petite semaine, j'ai pu tester l'un des comptoirs Bellota-Bellota®

Depuis longtemps j'entendais parler de cette marque et à chaque évènement je n'avais pu être présente.

Celui des Champs-Elysées, est situé non loin de la plus belle Avenue du Monde, Rue Clément Marot très exactement. La devanture possède deux noms : Bellota-Bellota® et Byzance ce qui est tout à fait normal et je vais vous expliquer pourquoi.
Bellota-Bellota® et Byzance, sont deux maisons que les foodistas et les professionnels de l’univers gastronomie connaissent bien : on y trouve le meilleur du saumon fumé, caviars et produits d’exception, ainsi que tous les trésors de l’Espagne, sélectionnés avec la plus grande des attentions.

Le déploiement de Byzance s’est fait en plusieurs temps. Il y a eu le début, celui où le négoce était alors la seule activité. Une époque où les chefs des palaces parisiens venaient chercher leur saumon et discuter caviar sauvage au coeur des cuisines.
Puis il y a eu ce pari ibérique : enclencher dès la levée de l’interdiction d’importation en 1995, l’arrivée de cet or noir en France, encore méconnu à l’époque. Ce n’était pas gagné, mais le jambon ibérique a su conquérir le palais des chefs et est alors rentré dans le catalogue de la marque.

C’est plus tard, en 1998 que le groupe Byzance se réinvente pour la première fois : la marque s’ouvre au grand public à travers sa première expérience retail, l’épicerie comptoir de dégustation Jabugo & Co rue Clément Marot dans le 8e à Paris.
Bellota-Bellota® deviendra alors une marque à part entière rythmée par un développement à son image, fait de rencontres et d’opportunités.

C’est au gré des expériences que la marque s’implantera à Paris, à Lyon, à Hong-kong et dans l’assiette des gastronomes.
 
En 2014, le groupe connaît une première remise en question : continuer avec ce périmètre confortable et cette réussite de chaque jour, ou prendre le pari de développer pour être encore plus fort et aller plus loin.

C’est alors que le fond d’investissement Cathay Capital entre en jeu et permet à la marque de continuer son déploiement : l’ouverture du comptoir à Roissy Charles de Gaulle ouvre le bal du travel retail en 2016, et s’en suivra de deux comptoirs à l’aéroport de Nice en 2018.

Entre 2014 et aujourd’hui, l’enseigne ouvrira plusieurs autres adresses.

J'ai découvert avec plaisir un cadre sympathique, avec plusieurs tables hautes, et superbement accueillie, servie et conseillée par Helena, Paolina et Yohan que je remercie pour leur professionnalisme.

Avec mon accompagnant nous nous sommes complètement laissé guider par le personnel afin de déguster une grande partie des spécialités.

La carte est vaste et propose de nombreuses spécialités. Vous pouvez choisir de déguster une planche pour soi, ou à partager, des plats signatures, des accompagnements de légumes peuvent accompagner votre plat, si vous ne voulez pas manger de charcuterie, vous pouvez sélectionner des mets dans la marque Byzance spécialisée dans les produits de la mer : saumon, tarama, etc...

Nous n'avons fait aucun choix, et nous nous sommes laissés aiguiller.

Pour commencer, et nous mettre en bouche, du tarama nous fût apporté. Je ne suis pas à proprement parler fan de Tarama mais celui-ci était délicat, onctueux, le goût n'est pas trop prononcé. Belle surprise.
Tout fut coupé et dressé minute. Pour continuer de petites planches comprenant Paleta, Chorizo, lomo, fayet ainsi que l'une des grandes spécialités de la maison nous fut apportée : le volcan de jambon. Ce dernier comprenait 4 sortes de jambon dont les deux musts du moment le Guijuelo venant du nord de l'Espagne et le Los Pedroches provenant du Sud.
Il faut savoir que les cochons sont élevés avec des glands ce qui donne ce goût incroyable au jambon. Suivant votre choix, sur la carte vous pourrez voir la partie du cochon que vous dégustez : pattes avants, arrières, duo.... Ce jambon ibérique est exceptionnel.

L'un était plus savoureux et l'autre plus féminin et doux.
Le tout était accompagné de pain, et alors que traditionnellement nous allons accompagner avec du beurre ou des cornichons en France, ici est proposé un écrasé de tomates maison, légèrement aillées et avec un peu d'huile d'olive. Ce mélange s'accorde parfaitement bien avec la charcuterie.
Bellota-Bellota® propose de très bons vins hispaniques et nous avons pris deux vins différents afin de tester la différence.

Le choix s'est porté sur 2 rouges : un D.O. Campo de Borja, altro Moncayo 100 % grenache que pour ma part j'ai trouvé assez fort. J'ai préféré le D.O. Jumilla, Juan Gil Sylver, 100 % Monastrel.
Si vous ne pouvez pas déguster sur place, vous pouvez tout à fait acheter pour emporter vos tranches de jambon, ou autres, coupées sous vos yeux ou sous vide, ou encore vous faire faire un Bocadillos (sandwich gourmet préparé avec amour !!!). Des formules sont proposées et il faut compter entre 6 à 16 euros suivant la taille du sandwich, et surtout le jambon sélectionné car certains sont chers au kilo étant donné la qualité proposée.
Pour enchaîner, tout en restant en Espagne, nous avons goûté les produits Byzance avec notamment du poulpe de Galice avec juste un filet d'huile d'Olive et de vinaigre (ce dernier est uniquement découpé sur place car il est est préparé là bas et mis sous vide). Des anchois de Cantabrie triés et entièrement nettoyés, filet par filet, avant d'être allongés dans de l'huile d'olive extra vierge et pour accompagner des poivrons piquillos ou de padron.

J'avoue que je déteste en général les anchois, mais je mets toujours un point d'honneur à tout goûter, et excellente surprise ceux-ci étaient déments. La boîte contient un numéro pour indiquer qui a fait celle-ci et rien à voir avec le bas de gamme que l'on peut trouver dans certains commerces. Je suis réconciliée avec ce genre de produits à condition de savoir où l'acheter !!!

Le poulpe était tendre, pas élastique, et cette fois ci c'est mon accompagnant qui n'est pas fort sur ce genre de produit et il s'est régalé et a reconnu qu'il était très bon.

Quant au petits poivrons, pas épicés du tout ils se mangent sans faim... sans fin !!!
Une planche de fromage Manchego Curado accompagnée de pâte de coing nous fut apportée. J'adore toutes sortes de fromages et celui-ci était excellent. Beaucoup de goût, pas sec, et moelleux. Le coing se marie très bien et apporte encore plus de saveur au fromage.
 

Pour terminer nous n'avons pas pris de dessert mais goûté un Café Turron. Cette dénomination désigne un café accompagné de Turron (ou Touron) qui est une confiserie espagnole à base de miel, sucre, blanc d'oeuf, amandes entières ou pilées. A savoir que les desserts, mis à part le Turron, sont surgelés.
Deux sortes étaient proposés, l'un plus dur que l'autre qui était plus pâteux. Pour ma part j'ai préféré le plus croquant.
Tous les aliments que nous avons goûté sont à la vente ainsi qu'un très grand nombre de produits espagnols. 

Bellota-Bellota®, ainsi que Byzance, proposent des produits de qualité, sélectionnés avec soin. Manger ou acheter dans l'un des comptoirs c'est l'assurance de manger bien, peut être un peu plus cher, mais si l'on veut du bon il faut parfois savoir mettre le prix

La gamme de produits est vaste aussi bien au niveau des jambons, charcuteries et viandes ibériques, épicerie, vins  et produits de la mer. Une carte de fidélité est d'ailleurs proposée.
Les best sellers de leurs produits sont disponibles en libre service dans les deux établissements de la Grande Épicerie : Rive Droite et Rive Gauche.

D’une manière générale, Bellota-Bellota® souhaite plus que jamais accompagner au quotidien les gourmets dans leur cuisine. Un concept Lifestyle où la gastronomie ibérique fait partie de l’univers du “tous les jours”.
Cette sympathique expérience m'a donné envie de découvrir d'autres produits et à coup sûr j'irai en acheter, ou en tester de nouveau, quelques uns.

Il existe actuellement 18 comptoirs en France et à l'étranger,  avec pour projet l’ouverture de 2 à 3 comptoirs par an.

Vous pourrez retrouver les différents comptoirs sur le site en ligne.

Une jolie enseigne que suis ravie d'avoir enfin pu découvrir.


 Crédits photos : Dame Skarlette (Panasonic FZ300) - (Samsung Galaxy A52016 et Honor 20)


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci