Cinéma, Midway de Roland Emmerich - Critique


Réalisé par Roland Emmerich (Independance Day en 2012) MIDWAY est une fresque historique spectaculaire avec un casting impressionnant. 
Synopsis :

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire.

La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.

L’amiral Nimitz (Woody Harrelson), à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton (Patrick Wilson) qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine (Ed Skrein, Luke Evans, Darren Criss) de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit.

Visionné il y a peu je fais une rapide critique.

Le réalisateur retrouve devant sa caméra certains acteurs qu'il a déjà dirigé comme Woody Harrelson et Dennis Quaid que l'on avait vu dans "Le jour d'après" et "2012".

Les acteurs sont tous très bons et il n'y a pas vraiment de tête d'affiche car le nombre de personnages est considérable mis à part tout de même Ed Skrein qui va jouer un rôle essentiel et qui tient la un rôle important.
L'histoire est essentiellement centrée sur la bataille de Midway qui fit rage. Le réalisateur a axé son film sur 3 intrigues et 3 points de vue différents comme il l'explique :

"La première intrigue concerne les pilotes à bord du porte-avions USS Enterprise, et notamment Dick Best, Clarence Dickinson et Bruno Gaido qui sont des figures marquantes. La deuxième relate le travail crucial de l’officier des renseignements de la marine Edwin Layton, d’un casseur de codes, Joseph Rochefort et de l’amiral Chester W. Nimitz à Pearl Harbor. La troisième se concentre sur les forces japonaises, l’amiral Isoroku Yamamoto et les officiers Tamon Yamaguchi, Kaku Tomeo and Chūichi Nagumo, qui sont eux aussi des figures historiques".
 
"La bataille de Midway est l’une des plus fascinantes histoires de la Seconde Guerre mondiale", raconte le producteur Harald Kloser, qui travaille avec Emmerich depuis plus de quinze ans. "Midway est l’événement qui a transformé la nature de la guerre dans le Pacifique, permettant de préserver la démocratie et la liberté dans le monde. C’est le jour où la liberté a été conquise".
Du réalisme il y en a dans ce film au niveau des décors, de la flotte navale et aérienne, de l'artillerie, des costumes.

Le réalisateur a eu recours à des images de synthèse pour ce long métrage.
Les femmes sont peu présentes, car la guerre est le nerf de ce film. On les voit comme épouses et apporte une touche de féminité au film.
Le réalisateur a décidé de faire ce film, car les générations actuelles ne sont plus toujours au courant de certains faits de l'histoire et avec Midway il tient à ce que les gens n'oublient pas.

Le film renvoie à certaines valeurs comme : la loyauté, la fraternité, le sacrifice et le courage, valeurs qui transcendent les générations.
Pour citer une fois de plus le réalisateur qui réaffirme l'importance de ces évènements historiques : 

"Le film montre une Amérique qui n’était pas une super puissance et qui sortait tout juste de la Grande Dépression. Le pays a au départ essayé de rester en dehors de la guerre mais Pearl Harbor a changé la donne. C’était une époque différente : la vie était plus simple mais on devait aussi risquer sa vie pour des idéaux".

"Ce film rend hommage non seulement à l'engagement des combattants de la Seconde Guerre mondiale mais également à ceux qui continuent de mettre leur vie en péril pour nous défendre", rappelle Tooke. "Il revient sur une époque où s’exprimait un sens du patriotisme et d’unité nationale, une compréhension de nos valeurs communes, de leur singularité et où les gens avaient conscience des exploits remarquables que l’unité peut accomplir face à l’adversité"

Comme je le disais, j'ai vu ce film lundi soir en version 4DX. Le film se vit en direct c'est le moins qu e l'on puisse dire. Si vous ne connaissez pas encore ce genre de projection, je vous invite à aller voir ce que c'est car attention personnes réceptives aux manèges, s'abstenir. Je dois avouer que pour ma part étant donné que je ne vais pas dans tout ce qui remue car je suis vite mal, je me suis posée la question de savoir si j'allais rester où non car, visionné de cette manière, ça déménage. Vous êtes secoués, l'air est projeté dans vos cheveux, les balles fusent, et vous recevez même de l'eau !!!! C'est certain, sensations garanties et pour ce genre de film ça le fait vraiment.

Ce qui fait qu'au départ j'ai eu du mal à visionner le film correctement car j'étais plus concentrée sur ce qui se passait sur mon siège.... 

Par la suite, je me suis habituée et il est vrai que vous avez l'impression de vivre le film comme si vous étiez "dedans".
Mis à part mon expérience en 4DX, Midway offre du grand spectacle que vous pouvez visionner de façon tout à fait normale. Le réalisateur a eu les moyens de faire revivre une partie de la guerre et il livre des moments forts et authentiques. Il ne faut pas oublier certaines choses du passé et avec ce long métrage, pour celles et ceux qui n'en n'aurait pas entendu parler, un pan d'histoire sera levé. 

MIDWAY

Réalisé par Roland Emmerich
Avec Ed Skrein, Patrick Wilson, Luke Evans, Mandy Moore, Dennis Quaid, Woody Harrelson, Aaron Eckhart, Nick Jonas, Etsushi Toyokawa, Tadanobu Asano, Luke Kleintank, Jun Kunimura, Darren Criss, Keean Johnson, Alexander Ludwig, 
Distribué par Metropolitan Films Export
Genre : Guerre, Historique
Tous Publics
Nationalité : Américain
Durée : 2 h 18
En salle le 6 novembre 2019



Crédits photos et vidéo : Metropolitan Films Export

#midway
#midwaylefilm


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci