My two Daddies (critique ciné inside)


Il y a des films qui bien avant leur sortie, font déjà parler d'eux, et d'autres qui peinent à sortir, c'est le cas pour "My two Daddies" et c'est bien regrettable car c'est un magnifique long métrage.

Ce film j'ai pu le découvrir au mois d'octobre et j'ai été bouleversée
Un long métrage poignant, émouvant. Dans une Amérique où les moeurs n'avaient pas encore évolué, on peut voir le combat de deux hommes pour adopter un enfant trisomique et qui luttent contre l'homophobie.
Jamais on ne sombre dans le mélo. Bien que touchant, ce film nous fait passer de nombreuses émotions. 

La bande musicale est remarquable.
On y voit une justice qui applique les lois à la règle sans prendre en compte le bonheur des êtres humains.

Les acteurs sont tellement justes. Alan Cumming est surprenant dans son rôle de "danseuse et chanteuse de cabaret". Une interprétation incroyable.
Le jeune  Isaac Leyva  est bluffant également.
Bien que ne sortant que le 7 janvier 2015 en France, ce film a déjà été nommé et reçu de nombreux prix dans maintes festivals.

Un film rare, plein de poésie, d'humour parfois, puissant, qu'il faut absolument aller voir et délaisser les films à gros budgets qui ne vous apporteront pas autant de plaisir que celui-ci.
Le Synopsis

En Californie, au début des années 80, Paul et Rudy débutent une relation amoureuse, quand le destin met sur leur chemin Marco, un enfant malmené par sa mère toxicomane. Alors qu’elle est incarcérée, elle confie à Rudy et Paul la garde de son fils, qui va enfin trouver un foyer stable avec « ses deux papas ». Mais lorsque qu’on découvre que Rudy et Paul sont homosexuels, la société s’acharne contre eux pour leur retirer la garde de Marco. Ils vont combattre une justice qui a des préjugés sur leur mode de vie, dans l’espoir de continuer à élever cet enfant.

Un film de  Travis Fine avec : Alan Cumming, Garret Dillahunt, Isaac Leyva, Frances Fisher

Crédit photos et vidéo © Septième Factory

Possibilité de me suivre également sur Facebook, Twitter, Pinterest, google + et  Instagram 
si le coeur vous en dit
 

Share this:

, , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci