Mode : Défilé, Alin Le' Kal collection couture Reflective Elements

Une fois de plus c'est à l'Hôtel Intercontinental Paris Le Grand,  que j'ai pu assister en janvier 2019 au défilé Alin Le'Kal.

Après ceux de La Métamorphose, Maria Aristidou, Patuna, Katrine K, je découvrais ce créateur que je ne connaissais pas.
Un défilé avec de nombreuses tenues plus surprenantes les unes que les autres.

AlinLe’Kal se définit autant par les générations de savoir-faire et de finesse qui l’ont précédé que par la féminité et la générosité dont il fait montre dans ses créations. Une combinaison pleine de promesses pour ses clients, un instant magique… Un rêve furtif d’une lumière sans faille qu’ils chériront toute leur vie.



Installé à Melbourne, en Australie,  la ville « des quatre saisons en une seule journée », comme la surnomment les Australiens.  La capitale du melting-pot était le lieu idéal pour l’épanouissement d’Alin. S'appuyant sur ses premières explorations, ses études à la RMIT University lui ont permis d'acquérir des bases solides qui lui ont permis de rationaliser ses conceptions ambitieuses et décadentes.



Sa relation décontractée avec les textiles au cours des dix dernières années dans l’industrie lui a donné le goût de l’opulence, de la lumière, de la légèreté et de la brillance qu’il se plaît à aimer mémorables.  La signature d’Alin Le’Kal sont les traînes extravagantes, les finitions complexes, au service de la beauté intérieure tout autant que de la silhouette féminine.



Tel un miroir des cristaux captivants, de plumes angéliques, il « coud » littéralement la lumière sur chaque pièce présentée cette année dans cette collection. Le’Kal est plus qu’un instant, à contre-courant de toute idée de gloire jetable : un souvenir empreint d’élégance et de confiance en soi.



Alin Le’Kal is as much defined by the generations of expertise and finesse that preceded him as he is by the raw femininity and indulgence of his own designs. A combination that promises his clients that one moment… that brief dream of unadulterated light that they will cherish for the rest of their lives.



Melbourne, Australia, the home of four seasons in a day and capital of the diverse melting pot of dreams was the perfect location for Alin to embrace and embark on his journey. The melange of requests for gowns and dresses from family friends served as a catalyst to growing his range of artistry. Building on early explorations, his studies in RMIT University gave him the firm foundation of knowledge and craftsmanship which served to streamline his aspirant and decadent designs.



Alin’s debonair relationship with textiles then grew over a decade in the industry, culminating in a rich expression of light, of flight, of shining brilliance that becomes the focal point of any memorable occasion. And no client demands this more than the brides that seek Alin Le’Kal’s prowess with extravagant trains and intricate finishings, serving to illuminate their inner beauty and enhance their feminine silhouette with his signature flourish.


This is mirrored throughout his dalliance with captivating crystals, with angelic feathers and radiant light sewn through each piece presented this year in the collection ‘Reflected Elements’. Contrary to the quick and tawdry of today, Le’Kal is more than just a moment, Le’Kal is a memory steeped in elegance and confidence.















Crédits photos : PL pour Dame Skarlette
Crédit vidéo :  Mephistophélès productions


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci