Cinéma, Les traducteurs avec Lambert Wilson

Après le sympathique film "Populaire", Régis Roinsard nous propose Les traducteurs, un thriller captivant.
Synopsis :

Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu’un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d’où vient la fuite ?

Une pléiade d'acteurs avec dans le rôle titre Lambert Wilson. Hautain, détestable à souhait mais une de fois de plus la classe d'un grand comédien.
A ses côtés, différents acteurs, différentes personnalités et nationalités, sont réunis autour du maître du lieu. 

A commencer par Olga Kurylenko (la mort de staline - Quantum of salace), Riccardo Scamarcio (Dalida - Silvio et les autres - Euforia), Sidse Babett Knudsen (la fille de Brest), Sara Giraudeau (les bêtises - Et mon coeur transparent), Alex Lawther (Departure - Old Boys), Frédéric Chau (Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu), Eduardo Noriega, Anna-Maria Sturm, Maria Leite, Manolis Mavromatakis. Tous différents et pourtant les uns après les autres on va les imaginer coupables.
Je n'ai pas été sans penser à Agatha Christie, Au crime de l'orient express et même parfois à Usual Suspects.

L'histoire se passe en huit clos dans un bunker, mais certaines scènes nous mènent en prison où Lambert Wilson converse avec une tierce personne qui ne sera dévoilée que bien plus tard dans ce long métrage.

Le réalisateur nous trimballe. On pense à un coupable, puis à un autre et pourquoi pas plusieurs, jusqu'au dénouement qui n'arrivera qu'à la fin.

Pour ma part j'ai trouvé l'intrigue bien construite, l'histoire bien menée et ce film de genre est truffé de rebondissements.

La musique trouve une place importante. Jun Miyake a su trouver le ton pour apporter le rythme nécessaire.

Une intrigue prenante, des personnages que l'on suspecte tous, une arnaque que l'on ne voit pas souvent dans le paysage du cinéma français. Je dois avouer que ce thriller psychologique a su me happer et que j'en suis ressortie conquise.

Un whodunit efficace, une arnaque qui en sera une ou pas, une mécanique bien huilée, je n'en demande pas plus pour arriver à me distraire pendant 1 H 45.
LES TRADUCTEURS
Réalisé par Régis Roinsard
Avec :  Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Sidse Babett Knudsen, Eduardo Noriega, Alex Lawther, Anna-Maria Sturm, Frédéric Chau, Maria Leite, Manolis Mavromatakis, Sara Giraudeau
Distribué par Mars Films
Genre : Thriller, Polar
Origine : France
Durée : 1 h 45
En salle le 29 janvier 2020







Crédits photos et vidéo : Magali Bragard - Mars Films - Wild Bunch - Les productions du Trésor - Artémis Productions - Trésors Films - France2 Cinéma


Pour mes différents réseaux sociaux cliquer sur les icônes :
Instagram Facebook Twitter Hellocoton Pinterest Google + Inspilia Linkedin Dernière mode

Share this:

, , , , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vous êtes passés me lire, laissez moi un petit mot - Merci